Du côté de Proximus, on ne se désolidarise pas vraiment d'une telle démarche. "Certes, nous ne so...

Du côté de Proximus, on ne se désolidarise pas vraiment d'une telle démarche. "Certes, nous ne sommes pas à l'initiative, mais en tant que sponsor principal du club, nous avons été associé à la publication", explique Haroun Fenaux, porte-parole de l'opérateur, précisant qu'il s'agit d'un répertoire des chansons les plus populaires du club. Quant au Sporting, malgré nos demandes nombreuses, nous n'avons pas eu de réponse de la part de Mehdi Bayat, son administrateur-délégué.P. J.