Avec l'annonce vendredi soir d'un déconfinement progressif, les policiers ont dû rappeler samedi et dimanche que les règles du confinement et de la distanciation sociale restent d'application tout du moins jusqu'au 4 mai.

La zone de Bruxelles-Nord (Schaerbeek, Evere et Saint-Josse-ten-Noode) a dressé 2.599 PV depuis le début du confinement décidé le 18 mars, dont 417 durant la semaine qui vient de s'écouler, à l'encontre de particuliers qui ne respectaient pas les mesures dans l'espace public. Ces amendes comptent des sanctions administratives communales (SAC) et des procédures judiciaires engagées à l'encontre de récidivistes. A celles-ci s'ajoutent encore 21 PV pour des commerces et cafés qui n'ont pas respecté l'ordre de fermeture.

Ce sont un peu plus de 4.600 PV, dont 547 la semaine passée, qui ont été dressés depuis le début du confinement par la police de Bruxelles-Ouest (Molenbeek-Saint-Jean, Koekelberg, Jette, Ganshoren et Berchem-Sainte-Agathe). "On a surtout dû verbaliser et rappeler les consignes durant le dernier week-end de mars et le premier week-end des congés de Pâques", explique la porte-parole de la zone de police Caroline Vervaet. "On a constaté par après une diminution dans le nombre de PV. Avec l'assouplissement annoncé, on a eu l'impression qu'il y a eu un changement dans l'esprit des gens, mais il faudra voir si cela se traduit par une augmentation des PV. Ce week-end, il y avait beaucoup de monde dans les parcs et les espaces publics et on a dû répéter les règles en vigueur".

La police de Bruxelles-Ixelles a comptabilisé 249 PV coronavirus durant le week-end, a indiqué la porte-parole de la zone Ilse Van de keere. Elle précise que 8 personnes ont été verbalisées à l'issue d'une intervention dimanche soir pour tapage nocturne dans le centre de Bruxelles. Un homme avait invité des membres de sa famille chez lui. Il pensait à tort que les réunions de famille étaient à nouveau autorisées.

La police de Bruxelles-Midi fait état d'une cinquantaine d'amendes distribuées samedi et dimanche, ce qui est comparable au week-end précédent.

Avec l'annonce vendredi soir d'un déconfinement progressif, les policiers ont dû rappeler samedi et dimanche que les règles du confinement et de la distanciation sociale restent d'application tout du moins jusqu'au 4 mai.La zone de Bruxelles-Nord (Schaerbeek, Evere et Saint-Josse-ten-Noode) a dressé 2.599 PV depuis le début du confinement décidé le 18 mars, dont 417 durant la semaine qui vient de s'écouler, à l'encontre de particuliers qui ne respectaient pas les mesures dans l'espace public. Ces amendes comptent des sanctions administratives communales (SAC) et des procédures judiciaires engagées à l'encontre de récidivistes. A celles-ci s'ajoutent encore 21 PV pour des commerces et cafés qui n'ont pas respecté l'ordre de fermeture. Ce sont un peu plus de 4.600 PV, dont 547 la semaine passée, qui ont été dressés depuis le début du confinement par la police de Bruxelles-Ouest (Molenbeek-Saint-Jean, Koekelberg, Jette, Ganshoren et Berchem-Sainte-Agathe). "On a surtout dû verbaliser et rappeler les consignes durant le dernier week-end de mars et le premier week-end des congés de Pâques", explique la porte-parole de la zone de police Caroline Vervaet. "On a constaté par après une diminution dans le nombre de PV. Avec l'assouplissement annoncé, on a eu l'impression qu'il y a eu un changement dans l'esprit des gens, mais il faudra voir si cela se traduit par une augmentation des PV. Ce week-end, il y avait beaucoup de monde dans les parcs et les espaces publics et on a dû répéter les règles en vigueur". La police de Bruxelles-Ixelles a comptabilisé 249 PV coronavirus durant le week-end, a indiqué la porte-parole de la zone Ilse Van de keere. Elle précise que 8 personnes ont été verbalisées à l'issue d'une intervention dimanche soir pour tapage nocturne dans le centre de Bruxelles. Un homme avait invité des membres de sa famille chez lui. Il pensait à tort que les réunions de famille étaient à nouveau autorisées. La police de Bruxelles-Midi fait état d'une cinquantaine d'amendes distribuées samedi et dimanche, ce qui est comparable au week-end précédent.