Elle aurait tant aimé une " cérémonie collective de bienvenue " où le naturalisé s'engagerait à prendre au sérieux ses droits et ...

Elle aurait tant aimé une " cérémonie collective de bienvenue " où le naturalisé s'engagerait à prendre au sérieux ses droits et devoirs. Pourquoi ne pas appuyer l'idée prônée par le CDH ? En 2015, un rapport du centre d'études des humanistes avait déjà plaidé pour une telle cérémonie, incluant " une prestation de serment de respecter la Constitution et les textes pertinents en matière des droits de l'homme ". Ancien président de la commission des naturalisations à la Chambre, le député CDH Georges Dallemagne, aujourd'hui dans l'opposition, se déclare tout disposé à déposer une proposition de loi en ce sens... si la majorité le veut bien.