Annemie Schaus professeure de droit succèdera à Yvon Englert. La première femme à briguer le poste depuis 30 ans a été élue au premier tour.

Annemie Schaus a emporté l'élection avec 42% des voix, soit une dizaine de points de plus que Pascal Delwit, professeur de sciences politiques et directeur du Centre d'étude de la vie politique (Cevipol).

Etaient également en lice François Heynderickx, professeur en sociologie des médias et de communication politique et ancien doyen de la faculté de lettres, traduction et communication et Bruno Van Pottelsberghe, ancien doyen de la Solvay Brussels School of Economics and Management.

Annemie Schaus est professeure de droit. Elle a déjà exercé des responsabilités académiques : doyenne de sa faculté de 2007 à 2011 et vice-rectrice de 2011 à 2016.

Elle est avocate au barreau de Bruxelles, notamment spécialisée dans les droits fondamentaux et les libertés publiques.

Annemie Schaus professeure de droit succèdera à Yvon Englert. La première femme à briguer le poste depuis 30 ans a été élue au premier tour. Annemie Schaus a emporté l'élection avec 42% des voix, soit une dizaine de points de plus que Pascal Delwit, professeur de sciences politiques et directeur du Centre d'étude de la vie politique (Cevipol). Etaient également en lice François Heynderickx, professeur en sociologie des médias et de communication politique et ancien doyen de la faculté de lettres, traduction et communication et Bruno Van Pottelsberghe, ancien doyen de la Solvay Brussels School of Economics and Management.Annemie Schaus est professeure de droit. Elle a déjà exercé des responsabilités académiques : doyenne de sa faculté de 2007 à 2011 et vice-rectrice de 2011 à 2016. Elle est avocate au barreau de Bruxelles, notamment spécialisée dans les droits fondamentaux et les libertés publiques.