L'explorateur n'a aucun mandat du gouvernement pour se rendre dans la base et cette mission se déroule sur des bases illégales, souligne le cabinet de la ministre. "Il ne s'agit pas d'une campagne belge, cette équipe n'a pas reçu de mandat du gouvernement belge", a spécifié Jeroen Lemaître, le porte-parole de la secrétaire d'État.

La semaine dernière, un arrêt du Conseil d'État, rendu en référé, avait redistribué les cartes sur la banquise. Les militaires envoyés par Elke Sleurs ont eu injonction formelle de rester au Cap. "On essaie de débloquer la situation, on doit trouver une solution avec le gouvernement", dit-on chez Elke Sleurs.

L'explorateur n'a aucun mandat du gouvernement pour se rendre dans la base et cette mission se déroule sur des bases illégales, souligne le cabinet de la ministre. "Il ne s'agit pas d'une campagne belge, cette équipe n'a pas reçu de mandat du gouvernement belge", a spécifié Jeroen Lemaître, le porte-parole de la secrétaire d'État. La semaine dernière, un arrêt du Conseil d'État, rendu en référé, avait redistribué les cartes sur la banquise. Les militaires envoyés par Elke Sleurs ont eu injonction formelle de rester au Cap. "On essaie de débloquer la situation, on doit trouver une solution avec le gouvernement", dit-on chez Elke Sleurs.