"Les citoyens wallons et bruxellois ne se reconnaissent plus dans l'offre politique actuelle sur l'immigration, la bonne gouvernance, le nucléaire, les dépenses publiques... J'estime que les prises de position récentes du MR ne permettent plus au courant de centre droit et de droite classique d'être représenté en Belgique francophone. Voilà tout le sens de ma démarche", détaille l'élu. Alain Destexhe lance un appel à "tous les Bruxellois et Wallons" à le rejoindre, lui et un "petit nombre de personnes" que son projet a jusqu'ici convaincus.

Le point de rupture définitif avec le MR s'est produit lors du vote sur le pacte de l'Onu sur les migrations, explique encore M. Destexhe, qui regrette d'avoir été le seul parlementaire francophone à voter contre. L'immigration, que l'outsider souhaite "freiner", constitue vraisemblablement un des éléments phares de son programme. "J'assume le fait que nous serons une N-VA francophone, sans le confédéralisme évidemment."

Des listes sous le nom "Liste Destexhe" seront présentées pour les scrutins bruxellois, wallon et européen.

Rejoint par le député wallon André-Pierre Puget

Le député wallon André-Pierre Puget (JEXISTE) rejoint la liste Destexhe pour les élections du 26 mai prochain, a annoncé mercredi Alain Destexhe. M. Puget (ex-PP et ex-Droite citoyenne), qui avait créé un mouvement baptisé "JEXISTE", se présentera donc aux prochaines élections pour la "Liste Destexhe".

"Les citoyens wallons et bruxellois ne se reconnaissent plus dans l'offre politique actuelle sur l'immigration, la bonne gouvernance, le nucléaire, les dépenses publiques... J'estime que les prises de position récentes du MR ne permettent plus au courant de centre droit et de droite classique d'être représenté en Belgique francophone. Voilà tout le sens de ma démarche", détaille l'élu. Alain Destexhe lance un appel à "tous les Bruxellois et Wallons" à le rejoindre, lui et un "petit nombre de personnes" que son projet a jusqu'ici convaincus. Le point de rupture définitif avec le MR s'est produit lors du vote sur le pacte de l'Onu sur les migrations, explique encore M. Destexhe, qui regrette d'avoir été le seul parlementaire francophone à voter contre. L'immigration, que l'outsider souhaite "freiner", constitue vraisemblablement un des éléments phares de son programme. "J'assume le fait que nous serons une N-VA francophone, sans le confédéralisme évidemment." Des listes sous le nom "Liste Destexhe" seront présentées pour les scrutins bruxellois, wallon et européen.