Cette mesure entrera en vigueur lundi et sera d'application jusqu'au 20 décembre.

La ministre francophone de la Jeunesse, Valérie Glatigny, ainsi que ses homologues flamand et germanophone, Benjamin Dalle et Isabelle Weykmans, ont par ailleurs décidé d'imposer le port du masque à partir de 10 ans, "sauf si cela est impossible en raison de la nature de l'activité (activités physiques intensives)".

Un seul groupe sera autorisé dans chaque local, plusieurs groupes ne pourront donc pas co-exister dans un même local, peut-on encore lire dans le communiqué. Pour contribuer à une diminution des risques de contaminations et soulager la pression sur le personnel soignant, les activités sur plusieurs jours avec nuitées sont désormais interdites et il est à nouveau vivement conseillé d'organiser, autant que possible, les activités à l'extérieur.

"Les activités jeunesse sont une source d'épanouissement et de joie pour de nombreux enfants et jeunes. Mais nous ne pouvons malheureusement, tout comme dans d'autres secteurs, pas éviter de prendre des mesures contraignantes. Nous comptons une nouvelle fois sur tous pour les respecter", ont commenté les ministres.

Ces derniers insistent enfin sur l'importance d'aérer les locaux et de respecter la distanciation sociale.

Cette mesure entrera en vigueur lundi et sera d'application jusqu'au 20 décembre. La ministre francophone de la Jeunesse, Valérie Glatigny, ainsi que ses homologues flamand et germanophone, Benjamin Dalle et Isabelle Weykmans, ont par ailleurs décidé d'imposer le port du masque à partir de 10 ans, "sauf si cela est impossible en raison de la nature de l'activité (activités physiques intensives)".Un seul groupe sera autorisé dans chaque local, plusieurs groupes ne pourront donc pas co-exister dans un même local, peut-on encore lire dans le communiqué. Pour contribuer à une diminution des risques de contaminations et soulager la pression sur le personnel soignant, les activités sur plusieurs jours avec nuitées sont désormais interdites et il est à nouveau vivement conseillé d'organiser, autant que possible, les activités à l'extérieur. "Les activités jeunesse sont une source d'épanouissement et de joie pour de nombreux enfants et jeunes. Mais nous ne pouvons malheureusement, tout comme dans d'autres secteurs, pas éviter de prendre des mesures contraignantes. Nous comptons une nouvelle fois sur tous pour les respecter", ont commenté les ministres. Ces derniers insistent enfin sur l'importance d'aérer les locaux et de respecter la distanciation sociale.