Le machiniste ne se serait rendu compte de son erreur que quelques secondes avant l'accident. Le journal De Morgen a pu mettre la main sur l'appel d'urgence lancé par le conducteur peu après 2 heures, juste après l'accident. "Je suis passé trop vite sur les aiguillages. J'ai probablement manqué le signal." Le conducteur du train roulait 80 kilomètres à l'heure. Selon le signal donné 1500 mètres avant le lieu de l'accident, la vitesse était limitée à 40 kilomètres à l'heure. 100 mètres avant l'aiguillage en question, le machiniste a exécuté une "brusque manoeuvre de freinage".

Cette manoeuvre aurait été fatale : le liquide toxique aurait clapoté et rendu les wagons instables.

Selon De Morgen, cette explication est également admise par l'enquête judiciaire et par différentes sources des chemins de fer.
Les habitants de deux rues à Wetteren qui avaient pu rentrer chez eux lundi ont à nouveau été évacués ce mardi matin. Cette information a été confirmée par le gouverneur de la Flandre Orientale Jan Briers.

1 mort, 33 blessés et 500 personnes évacuées

Au total, 500 personnes ont été évacuées. Le bilan de l'accident de train a été révisé par Jan Briers et le bourgmestre Alain Pardaen à 1 mort et 33 blessés.

SD/Belga

Le machiniste ne se serait rendu compte de son erreur que quelques secondes avant l'accident. Le journal De Morgen a pu mettre la main sur l'appel d'urgence lancé par le conducteur peu après 2 heures, juste après l'accident. "Je suis passé trop vite sur les aiguillages. J'ai probablement manqué le signal." Le conducteur du train roulait 80 kilomètres à l'heure. Selon le signal donné 1500 mètres avant le lieu de l'accident, la vitesse était limitée à 40 kilomètres à l'heure. 100 mètres avant l'aiguillage en question, le machiniste a exécuté une "brusque manoeuvre de freinage". Cette manoeuvre aurait été fatale : le liquide toxique aurait clapoté et rendu les wagons instables. Selon De Morgen, cette explication est également admise par l'enquête judiciaire et par différentes sources des chemins de fer. Les habitants de deux rues à Wetteren qui avaient pu rentrer chez eux lundi ont à nouveau été évacués ce mardi matin. Cette information a été confirmée par le gouverneur de la Flandre Orientale Jan Briers. 1 mort, 33 blessés et 500 personnes évacuées Au total, 500 personnes ont été évacuées. Le bilan de l'accident de train a été révisé par Jan Briers et le bourgmestre Alain Pardaen à 1 mort et 33 blessés. SD/Belga