Cette planque, située rue de la Garenne, a été découverte il y a quelques semaines par la police fédérale. Selon des images de caméras de surveillance dévoilées par M6, les frères Abdeslam auraient quitté Molenbeek-Saint-Jean pour Charleroi le 12 novembre. Ils auraient rejoint Abaaoud et seraient restés là jusqu'au 13 novembre vers 16h00 avant de prendre la route pour Paris et accomplir leur destinée morbide.

Les services de renseignement pensaient que Abdelhamid Abaaoud était caché en Syrie après le démantèlement de la cellule de Verviers il y a tout juste un an. Il avait été condamné à 20 ans de réclusion par contumace en juillet.

Le parquet fédéral ne voulait pas confirmer l'information.

Cette planque, située rue de la Garenne, a été découverte il y a quelques semaines par la police fédérale. Selon des images de caméras de surveillance dévoilées par M6, les frères Abdeslam auraient quitté Molenbeek-Saint-Jean pour Charleroi le 12 novembre. Ils auraient rejoint Abaaoud et seraient restés là jusqu'au 13 novembre vers 16h00 avant de prendre la route pour Paris et accomplir leur destinée morbide. Les services de renseignement pensaient que Abdelhamid Abaaoud était caché en Syrie après le démantèlement de la cellule de Verviers il y a tout juste un an. Il avait été condamné à 20 ans de réclusion par contumace en juillet. Le parquet fédéral ne voulait pas confirmer l'information.