Ecolo-Groen est sorti vainqueur du scrutin, fort de 25,3 % et de 11 sièges. Il précède de peu la Liste du Bourgmestre sortant, Marc-Jean Ghyssels (PS) (10 sièges; 24,7% des voix), renvoyé dans l'opposition. DéFI, en léger progrès (4 sièges; +1), a subi le même sort, après avoir été, un temps approché pour faire partie de la majorité, a-t-on appris.

Le MR (6 sièges; -4) et le cdH (2 sièges; -1) seront donc les autres composantes d'une majorité qui "se dégage pour une nouvelle dynamique et encore plus d'ambitions", a indiqué Stéphane Roberti, au nom de la nouvelle majorité.

Les jeunes chefs de file du MR, Cédric Pierre De Permentier et du cdH Laurent Hacken se sont quant à eux "réjouis de ce nouvel élan".

L'accord de majorité sera présenté au cours de la semaine. Il intègrera notamment deux priorités: "plus de qualité de vie dans un cadre urbain sain et apaisé et une démocratie participative renforcée", a indiqué Stéphane Roberti, se faisant le porte-parole de la nouvelle majorité.

Ecolo-Groen est sorti vainqueur du scrutin, fort de 25,3 % et de 11 sièges. Il précède de peu la Liste du Bourgmestre sortant, Marc-Jean Ghyssels (PS) (10 sièges; 24,7% des voix), renvoyé dans l'opposition. DéFI, en léger progrès (4 sièges; +1), a subi le même sort, après avoir été, un temps approché pour faire partie de la majorité, a-t-on appris. Le MR (6 sièges; -4) et le cdH (2 sièges; -1) seront donc les autres composantes d'une majorité qui "se dégage pour une nouvelle dynamique et encore plus d'ambitions", a indiqué Stéphane Roberti, au nom de la nouvelle majorité. Les jeunes chefs de file du MR, Cédric Pierre De Permentier et du cdH Laurent Hacken se sont quant à eux "réjouis de ce nouvel élan". L'accord de majorité sera présenté au cours de la semaine. Il intègrera notamment deux priorités: "plus de qualité de vie dans un cadre urbain sain et apaisé et une démocratie participative renforcée", a indiqué Stéphane Roberti, se faisant le porte-parole de la nouvelle majorité.