Des agents des services publics bruxellois nous confirment ce que dénoncent, depuis des mois, des voix dans l'opposition et des associations qui luttent pour plus de transparence dans la sphère publique : jamais la politisation des fonctions de direction dans l'administration et les nombreuses entités parapubliques n'a atteint de tels sommets. La " révolution de la gouvernance " promise en 2014 par la nouvelle majorité n'a pas freiné le Parti socialiste bruxellois dans sa politique de mainmise sur les leviers sociaux, économiques et culturels de la Région, plaçant des camarades aux postes stratégiques.
...