La Belgique est, avec l'Italie, le pays d'Europe occidentale qui affiche, par station, le plus faible volume de ventes. La moyenne nationale avoisine les 2,2 millions de litres vendus chaque année par station, alors que ce volume moyen est de 3,5 millions de litres en France et qu'il atteint même 4,2 millions de litres en Grande-Bretagne.

"L'effet de taille joue. Les petites stations-service qui n'ont pas un volume de vente suffisant auront des difficultés à tenir dans les prochaines années, car elles vont devoir investir pour notamment se mettre en ordre par rapport aux normes environnementales", explique Paul Mannes, directeur général de Total Belgique.

La Belgique est, avec l'Italie, le pays d'Europe occidentale qui affiche, par station, le plus faible volume de ventes. La moyenne nationale avoisine les 2,2 millions de litres vendus chaque année par station, alors que ce volume moyen est de 3,5 millions de litres en France et qu'il atteint même 4,2 millions de litres en Grande-Bretagne. "L'effet de taille joue. Les petites stations-service qui n'ont pas un volume de vente suffisant auront des difficultés à tenir dans les prochaines années, car elles vont devoir investir pour notamment se mettre en ordre par rapport aux normes environnementales", explique Paul Mannes, directeur général de Total Belgique.