"Le secteur des hôpitaux est en première ligne dans la gestion de la crise sanitaire. Il est actuellement soumis à une activité intense qui l'amène à faire face à différents surcoûts par rapport à son fonctionnement habituel. Cette aide financière est destinée, dans le respect des compétences de la Fédération Wallonie-Bruxelles, à soutenir les hôpitaux universitaires afin qu'ils puissent prodiguer les meilleurs soins possibles aux patients", a commenté la ministre qui a la tutelle sur ces hôpitaux universitaires, Valérie Glatigny (MR).

Selon le gouvernement, ce soutien financier permettra de compenser les coûts engendrés notamment par l'achat de matériel médical supplémentaire (brancards, appareils de monitoring, respirateurs) ou d'équipements logistiques indispensables (containers, tentes d'accueil et de tri, réorganisation d'unités de soins, ¿) dans le cadre de la crise sanitaire actuelle.

"Le secteur des hôpitaux est en première ligne dans la gestion de la crise sanitaire. Il est actuellement soumis à une activité intense qui l'amène à faire face à différents surcoûts par rapport à son fonctionnement habituel. Cette aide financière est destinée, dans le respect des compétences de la Fédération Wallonie-Bruxelles, à soutenir les hôpitaux universitaires afin qu'ils puissent prodiguer les meilleurs soins possibles aux patients", a commenté la ministre qui a la tutelle sur ces hôpitaux universitaires, Valérie Glatigny (MR). Selon le gouvernement, ce soutien financier permettra de compenser les coûts engendrés notamment par l'achat de matériel médical supplémentaire (brancards, appareils de monitoring, respirateurs) ou d'équipements logistiques indispensables (containers, tentes d'accueil et de tri, réorganisation d'unités de soins, ¿) dans le cadre de la crise sanitaire actuelle.