Les chiffres communiqués sont ceux arrêtés au 14 mars. "C'est très relatif par rapport au nombre total de voyageurs. La mesure est globalement bien observée", a-t-il commenté.

Securail a le droit d'infliger des amendes administratives, qui s'élèvent à 50 euros. Bien entendu, la police dispose également de cette compétence.

Le ministre Gilkinet a également indiqué que le risque de contamination dans les transports publics n'était "pas nul" bien qu'"assez faible". Il a évoqué une étude de la compagnie ferroviaire allemande Deutsche Bahn qui montrait "qu'il n'y avait pas d'augmentation de l'incidence à la suite de l'utilisation des trains".

Les chiffres communiqués sont ceux arrêtés au 14 mars. "C'est très relatif par rapport au nombre total de voyageurs. La mesure est globalement bien observée", a-t-il commenté. Securail a le droit d'infliger des amendes administratives, qui s'élèvent à 50 euros. Bien entendu, la police dispose également de cette compétence. Le ministre Gilkinet a également indiqué que le risque de contamination dans les transports publics n'était "pas nul" bien qu'"assez faible". Il a évoqué une étude de la compagnie ferroviaire allemande Deutsche Bahn qui montrait "qu'il n'y avait pas d'augmentation de l'incidence à la suite de l'utilisation des trains".