Malgré des initiatives dans les écoles, les supermarchés ou les entreprises notamment, la vaccination à Bruxelles n'atteint pas les objectifs espérés. "On est encore loin de l'objectif de 16.000 injections journalières d'ici fin septembre" confiait Inge Neven, responsable vaccination à la Cocom début de semaine. Au total, sur la semaine du 6 au 12 septembre, 13 388 doses de vaccins ont été administrées en moyenne partout en Belgique.

Dix communes comptent parmi leur population plus de personnes non-vaccinées que de personnes vaccinées. Neuf d'entre elles se situent en région bruxelloise: Molenbeek-Saint-Jean (37,78%), Saint-Josse-ten-Noode (40,86%), Koekelberg (41,38%), Anderlecht (43,23%), Schaerbeek (44,43%), Bruxelles (44,46%), Ganshoren (49,22%), Berchem-Saint-Agathe (49,55%) et Jette (49,69%). La dixième étant Herstappe (32,05%), la commune la plus faiblement peuplée de Belgique. Pour ces chiffres, notez que c'est l'ensemble de la population qui est prise en compte. Si on tient uniquement compte de la vaccination de la population adulte, seule la commune d'Herstappe ne dépasse pas la barre des 50% de vaccinés.

> Prudence ou audace? Découvrez les décisions du Codeco de ce vendredi

Liège, moins bien classée

Ces derniers jours, Liège est également pointée du doigt comme peu vaccinée. Selon nos confrères de Sudpresse et de La Dernière Heure, le groupe d'experts du Risk Assessment Group (RAG) aurait décidé, dans son dernier rapport épidémiologique, de placer l'ensemble de la province wallonne en alerte 4. Cette phase se déclenche automatiquement quand un territoire dépasse le seuil de 100 contaminations par 100.000 habitants quotidiennement au cours des 14 derniers jours.

Bruxelles se trouve déjà à ce niveau depuis plusieurs semaines. Le RAG aurait demandé à la province liégeoise de prendre des mesures complémentaires pour freiner les contaminations.

Si on regarde les chiffres, plusieurs grandes villes et communes de la province figurent parmi les moins bien classées au niveau de la vaccination: Dison (53,10%), Verviers (55,99%), Saint-Nicolas (57,21%), Herstal (58,65%) ou Liège (58,83%). Certaines communes de la région germanophone connaissent également de plus faibles taux de personnes vaccinées: Waimes (54,83% de la population totale), La Calamine (57,3%), Raeren (57,65%), Burg-Reuland (58,12%) ou encore Butgenbach (60,26%). Des niveaux trop peu élevés avec comme éventuelle conséquence la mise en place du Covid safe ticket pour certaines activités et secteurs.

Malgré des initiatives dans les écoles, les supermarchés ou les entreprises notamment, la vaccination à Bruxelles n'atteint pas les objectifs espérés. "On est encore loin de l'objectif de 16.000 injections journalières d'ici fin septembre" confiait Inge Neven, responsable vaccination à la Cocom début de semaine. Au total, sur la semaine du 6 au 12 septembre, 13 388 doses de vaccins ont été administrées en moyenne partout en Belgique. Dix communes comptent parmi leur population plus de personnes non-vaccinées que de personnes vaccinées. Neuf d'entre elles se situent en région bruxelloise: Molenbeek-Saint-Jean (37,78%), Saint-Josse-ten-Noode (40,86%), Koekelberg (41,38%), Anderlecht (43,23%), Schaerbeek (44,43%), Bruxelles (44,46%), Ganshoren (49,22%), Berchem-Saint-Agathe (49,55%) et Jette (49,69%). La dixième étant Herstappe (32,05%), la commune la plus faiblement peuplée de Belgique. Pour ces chiffres, notez que c'est l'ensemble de la population qui est prise en compte. Si on tient uniquement compte de la vaccination de la population adulte, seule la commune d'Herstappe ne dépasse pas la barre des 50% de vaccinés.> Prudence ou audace? Découvrez les décisions du Codeco de ce vendrediCes derniers jours, Liège est également pointée du doigt comme peu vaccinée. Selon nos confrères de Sudpresse et de La Dernière Heure, le groupe d'experts du Risk Assessment Group (RAG) aurait décidé, dans son dernier rapport épidémiologique, de placer l'ensemble de la province wallonne en alerte 4. Cette phase se déclenche automatiquement quand un territoire dépasse le seuil de 100 contaminations par 100.000 habitants quotidiennement au cours des 14 derniers jours.Bruxelles se trouve déjà à ce niveau depuis plusieurs semaines. Le RAG aurait demandé à la province liégeoise de prendre des mesures complémentaires pour freiner les contaminations.Si on regarde les chiffres, plusieurs grandes villes et communes de la province figurent parmi les moins bien classées au niveau de la vaccination: Dison (53,10%), Verviers (55,99%), Saint-Nicolas (57,21%), Herstal (58,65%) ou Liège (58,83%). Certaines communes de la région germanophone connaissent également de plus faibles taux de personnes vaccinées: Waimes (54,83% de la population totale), La Calamine (57,3%), Raeren (57,65%), Burg-Reuland (58,12%) ou encore Butgenbach (60,26%). Des niveaux trop peu élevés avec comme éventuelle conséquence la mise en place du Covid safe ticket pour certaines activités et secteurs.