Récemment, les enquêteurs ont pu identifier le corps de Corrie van der Valk, l'héritière disparue en 2001 d'une famille de propriétaires d'hôtels et de restaurants néerlandaise. Une analyse ADN a permis de démontrer qu'elle gisait, anonyme, dans une tombe de Bois-de-Villers, un village proche de Namur.

Les enquêteurs disposent depuis le mois de juillet d'une banque de données ADN dédiée aux personnes disparues. Les proches ont le droit de savoir ce qui s'est passé, même si cela fait très longtemps, écrit le quotidien flamand.

La plupart des 135 corps qui seront exhumés appartiennent à des hommes. Les corps anonymes sont toujours enterrés dans la commune dans laquelle ils ont été trouvés.

Récemment, les enquêteurs ont pu identifier le corps de Corrie van der Valk, l'héritière disparue en 2001 d'une famille de propriétaires d'hôtels et de restaurants néerlandaise. Une analyse ADN a permis de démontrer qu'elle gisait, anonyme, dans une tombe de Bois-de-Villers, un village proche de Namur. Les enquêteurs disposent depuis le mois de juillet d'une banque de données ADN dédiée aux personnes disparues. Les proches ont le droit de savoir ce qui s'est passé, même si cela fait très longtemps, écrit le quotidien flamand. La plupart des 135 corps qui seront exhumés appartiennent à des hommes. Les corps anonymes sont toujours enterrés dans la commune dans laquelle ils ont été trouvés.