Selon le parquet fédéral, les suspects auraient, entre 2012 et 2014, recruté des jeunes pour aller combattre en Syrie et aidé des jeunes qui voulaient partir. Le parquet fédéral communiquera officiellement lundi sur les différentes enquêtes. L'agence Belga a appris auprès de différents avocats que les deux frère Ottman et Mohamed A. seraient les figures centrales de l'un des trois dossiers pour lesquels pas moins de 55 perquisitions ont été menées cette semaine et 53 personnes ont été interpellées. Leur beau-frère, Elias K., qui tient une librairie avec des livres islamistes, aurait également joué un rôle important en donnant des entraînements à des jeunes à la côte. L'homme a également été interpellé mais il a été libéré sous conditions par la suite. (Belga)

Selon le parquet fédéral, les suspects auraient, entre 2012 et 2014, recruté des jeunes pour aller combattre en Syrie et aidé des jeunes qui voulaient partir. Le parquet fédéral communiquera officiellement lundi sur les différentes enquêtes. L'agence Belga a appris auprès de différents avocats que les deux frère Ottman et Mohamed A. seraient les figures centrales de l'un des trois dossiers pour lesquels pas moins de 55 perquisitions ont été menées cette semaine et 53 personnes ont été interpellées. Leur beau-frère, Elias K., qui tient une librairie avec des livres islamistes, aurait également joué un rôle important en donnant des entraînements à des jeunes à la côte. L'homme a également été interpellé mais il a été libéré sous conditions par la suite. (Belga)