Le paysage automobile actuel est dominé par des carrosseries aux coloris tristounets: les voitures grises, noires ou blanches sont omniprésentes. Dans les années 80 et 90, les choses étaient différentes et les couleurs vives étaient très répandues, surtout pour les petites voitures. Seulement, laquelle choisir? La Volkswagen Polo Arlequin de 1994 répondait à cette question en arborant une livrée multicolore. Il s'agissait d'une série limitée de 1.000 voitures peintes en vert clair, rouge, jaune et bleu. A la base de cette opération, il y avait un projet de communication de la marque allemande, destiné à attirer l'attention sur le système "Baukasten" (construction modulaire), qui permettait de se concocter une voiture réellement "à la carte".

Le public ayant apprécié l'idée, Volkswagen a décidé de produire une série limitée, dont tous les exemplaires ont été très vite trouvé preneur. Tout récemment, l'importateur Volkswagen aux Pays-Bas a repris l'idée à son compte et décidé de créer une nouvelle Polo Arlequin sur base du modèle actuel. Si la voiture a été lancée le jour du Blue Monday, qui passe pour la journée la plus déprimante de l'année, ce n'est bien sûr pas par hasard: cette Polo a pour ambition d'apporter un peu de couleur et de gaieté dans un paysage automobile qui en manque souvent cruellement. Pour l'heure il s'agit d'un modèle unique, mais c'était aussi le cas de la Polo Arlequin originelle, du moins à ses débuts...

Le paysage automobile actuel est dominé par des carrosseries aux coloris tristounets: les voitures grises, noires ou blanches sont omniprésentes. Dans les années 80 et 90, les choses étaient différentes et les couleurs vives étaient très répandues, surtout pour les petites voitures. Seulement, laquelle choisir? La Volkswagen Polo Arlequin de 1994 répondait à cette question en arborant une livrée multicolore. Il s'agissait d'une série limitée de 1.000 voitures peintes en vert clair, rouge, jaune et bleu. A la base de cette opération, il y avait un projet de communication de la marque allemande, destiné à attirer l'attention sur le système "Baukasten" (construction modulaire), qui permettait de se concocter une voiture réellement "à la carte". Le public ayant apprécié l'idée, Volkswagen a décidé de produire une série limitée, dont tous les exemplaires ont été très vite trouvé preneur. Tout récemment, l'importateur Volkswagen aux Pays-Bas a repris l'idée à son compte et décidé de créer une nouvelle Polo Arlequin sur base du modèle actuel. Si la voiture a été lancée le jour du Blue Monday, qui passe pour la journée la plus déprimante de l'année, ce n'est bien sûr pas par hasard: cette Polo a pour ambition d'apporter un peu de couleur et de gaieté dans un paysage automobile qui en manque souvent cruellement. Pour l'heure il s'agit d'un modèle unique, mais c'était aussi le cas de la Polo Arlequin originelle, du moins à ses débuts...