Les voitures électriques, à l'évidence, ne produisent pas d'émissions. Mais qu'en est-il des émissions produites au cours du processus de production? CEO de Polestar, Thomas Ingenlath s'explique: "Il est séduisant de penser que nous pouvons atteindre un futur durable et zéro émission simplement en nous assurant que tout le monde roule en voiture électrique. La vérité est bien plus complexe. Par le passé, les producteurs et les sous-traitants n'étaient pas toujours très clairs sur l'impact environnemental de leurs produits. C'est un problème car en raison du manque de transparence régnant dans tout le secteur, il est impossible de comparer les voitures proposées par différents constructeurs. Polestar donne l'exemple en indiquant l'empreinte CO2 sur l'ensemble du cycle de vie (LCA) de ses modèles tout en expliquant la méthodologie utilisée. Nous espérons ainsi que le public comprendra pleinement quel est l'impact des voitures électriques, pourra prendre des décisions d'achat en pleine connaissance de cause et sera motivé à l'idée de pouvoir recharger la batterie avec de l'électricité renouvelable. Grâce aux véhicules électriques, nous allons vers un futur neutre pour le climat."

Le CEO Thomas Ingenlath et la Head of Sustainability Fredrika Klaren: "Polestar demande plus de transparance à propos de l'impact des voitures électriques."

LA TRANSITION DES MATÉRIAUX

"La fragmentation ne génère que de la confusion. Les fabricants automobiles doivent s'unir et, ensemble, aider le consommateur à faire le bon choix", poursuit la Suédoise Fredrika Klaren, Head of Sustainability de Polestar. Fille d'un capitaine de navire, elle est en charge du programme de développement durable de la marque. "Notre première priorité? Parvenir à temps à la neutralité climatique. Nous devons réduire le réchauffement climatique d'un degré et demi. Et l'un des facteurs importants est la transition des matériaux conventionnels vers des matériaux innovants qui constituent le pivot de notre influence sur l'environnement. Pensez notamment à la pollution et à la consommation énergétique. Favoriser la traçabilité des chaînes d'approvisionnement est essentiel pour prévenir les violations des droits humains et les dommages environnementaux consécutifs à l'extraction des minerais. Aujourd'hui, nous utilisons essentiellement un petit nombre de matériaux, comme le polyester traditionnel ou l'acier. Mais nous expérimentons aussi, à plus petite échelle, des matériaux circulaires innovants."

* Le LCA intègre les émissions issues de la production des matériaux, de la fabrication, de la logistique, de l'utilisation des véhicules et de leur fin de vie.

Venant de Chine, sur base Volvo

Polestar est une nouvelle marque du groupe chinois Zhejiang Geely Holding, née en 2017 sur base Volvo et lancée sur le marché en 2019. Ce fut dans un premier temps avec la très exclusive Polestar 1, un Grand Tourer Coupé 2+2 hybride. En 2020, ce modèle a été rejoint par la Polestar 2, une familiale entièrement électrique du segment premium. Polestar se distingue des autres constructeurs en se concentrant sur la durabilité et la mobilité zéro émission.

Les voitures électriques, à l'évidence, ne produisent pas d'émissions. Mais qu'en est-il des émissions produites au cours du processus de production? CEO de Polestar, Thomas Ingenlath s'explique: "Il est séduisant de penser que nous pouvons atteindre un futur durable et zéro émission simplement en nous assurant que tout le monde roule en voiture électrique. La vérité est bien plus complexe. Par le passé, les producteurs et les sous-traitants n'étaient pas toujours très clairs sur l'impact environnemental de leurs produits. C'est un problème car en raison du manque de transparence régnant dans tout le secteur, il est impossible de comparer les voitures proposées par différents constructeurs. Polestar donne l'exemple en indiquant l'empreinte CO2 sur l'ensemble du cycle de vie (LCA) de ses modèles tout en expliquant la méthodologie utilisée. Nous espérons ainsi que le public comprendra pleinement quel est l'impact des voitures électriques, pourra prendre des décisions d'achat en pleine connaissance de cause et sera motivé à l'idée de pouvoir recharger la batterie avec de l'électricité renouvelable. Grâce aux véhicules électriques, nous allons vers un futur neutre pour le climat." "La fragmentation ne génère que de la confusion. Les fabricants automobiles doivent s'unir et, ensemble, aider le consommateur à faire le bon choix", poursuit la Suédoise Fredrika Klaren, Head of Sustainability de Polestar. Fille d'un capitaine de navire, elle est en charge du programme de développement durable de la marque. "Notre première priorité? Parvenir à temps à la neutralité climatique. Nous devons réduire le réchauffement climatique d'un degré et demi. Et l'un des facteurs importants est la transition des matériaux conventionnels vers des matériaux innovants qui constituent le pivot de notre influence sur l'environnement. Pensez notamment à la pollution et à la consommation énergétique. Favoriser la traçabilité des chaînes d'approvisionnement est essentiel pour prévenir les violations des droits humains et les dommages environnementaux consécutifs à l'extraction des minerais. Aujourd'hui, nous utilisons essentiellement un petit nombre de matériaux, comme le polyester traditionnel ou l'acier. Mais nous expérimentons aussi, à plus petite échelle, des matériaux circulaires innovants."