Le Rebellerally, qui en est à sa sixième édition, est le premier rallye-raid entièrement féminin de ce type aux États-Unis. Il met au défi des équipes et des véhicules sur une distance de 2250 km à travers les déserts du Nevada et de la Californie (le fameux désert de Mojave). Pilotes et navigateurs s'y débrouillent à la méthode traditionnelle, c'est-à-dire à la carte et à la boussole et avec un stock limité de fournitures. Sans GPS, ni smartphone, bien entendu. L'épreuve est coriace, raison pour laquelle les équipages participent le plus souvent avec de purs 4x4 gros bras : Defender, Wrangler, Land Cruiser etc... D'autres équipages s'y joignent avec des véhicules plus atypiques et/ou moins pensés pour ce genre d'épreuve, comme ce fut le cas cette année avec un VW ID.4 soutenu par l'importateur Volkswagen of America.

Ce test en conditions torrides s'est révélé concluant. Mission (médiatique) accomplie pour VW., GF
Ce test en conditions torrides s'est révélé concluant. Mission (médiatique) accomplie pour VW. © GF

Premier SUV électrique

La pilote Mercedes Lilienthal et la navigatrice Emily Winslow ont conduit un ID.4 à traction intégrale (deux moteurs, en somme la version GTX) modifié pour l'occasion et inscrit dans la catégorie X-Cross (celle des SUV ; l'autre électrique pur, le Rivian, était engagé dans la classe des vrais 4x4) : suspensions "heavy duty", plaques de protection ventrales, protection spécifique de la batterie, plus tous les éléments pratiques utiles à ce type d'expédition, à l'exemple d'une galerie de toit pour une roue de secours et le matériel de désensablement. La pilote, Mercedes Lilienthal, journaliste américaine, était très tentée par le défi de le faire en véhicule électrique : "L'ID.4 a bien résisté à ce traitement choc. Le couple et la souplesse électrique sont même des atouts dans certains passages offroad." Pour la nouvelle gamme des Volkswagen 100% électriques, il s'agit aussi et surtout d'un joli coup de pub, quand on connaît les conditions torrides du désert rencontrées par les véhicules.

Mercedes Lilienthal (à droite) et Emily Winslow étaient aux commandes du VW ID.4., GF
Mercedes Lilienthal (à droite) et Emily Winslow étaient aux commandes du VW ID.4. © GF
Le Rebellerally, qui en est à sa sixième édition, est le premier rallye-raid entièrement féminin de ce type aux États-Unis. Il met au défi des équipes et des véhicules sur une distance de 2250 km à travers les déserts du Nevada et de la Californie (le fameux désert de Mojave). Pilotes et navigateurs s'y débrouillent à la méthode traditionnelle, c'est-à-dire à la carte et à la boussole et avec un stock limité de fournitures. Sans GPS, ni smartphone, bien entendu. L'épreuve est coriace, raison pour laquelle les équipages participent le plus souvent avec de purs 4x4 gros bras : Defender, Wrangler, Land Cruiser etc... D'autres équipages s'y joignent avec des véhicules plus atypiques et/ou moins pensés pour ce genre d'épreuve, comme ce fut le cas cette année avec un VW ID.4 soutenu par l'importateur Volkswagen of America. La pilote Mercedes Lilienthal et la navigatrice Emily Winslow ont conduit un ID.4 à traction intégrale (deux moteurs, en somme la version GTX) modifié pour l'occasion et inscrit dans la catégorie X-Cross (celle des SUV ; l'autre électrique pur, le Rivian, était engagé dans la classe des vrais 4x4) : suspensions "heavy duty", plaques de protection ventrales, protection spécifique de la batterie, plus tous les éléments pratiques utiles à ce type d'expédition, à l'exemple d'une galerie de toit pour une roue de secours et le matériel de désensablement. La pilote, Mercedes Lilienthal, journaliste américaine, était très tentée par le défi de le faire en véhicule électrique : "L'ID.4 a bien résisté à ce traitement choc. Le couple et la souplesse électrique sont même des atouts dans certains passages offroad." Pour la nouvelle gamme des Volkswagen 100% électriques, il s'agit aussi et surtout d'un joli coup de pub, quand on connaît les conditions torrides du désert rencontrées par les véhicules.