TuSimple est une start-up américaine fondée en 2015 et qui vise à transformer l'industrie du transport de fret par camion en utilisant la technologie autonome. Son siège social se situe à San Diego, en Californie, mais la société possède surtout des installations dans le Texas et en Arizona, où elle mène ses essais routiers. A ce jour, des milliers d'essais y-ont été effectués, soit environ 240.000 km d'expérience, mais récemment, un premier test grandeur nature vient de franchir une nouvelle étape dans le progrès. Un camion et sa remorque ont effectué un parcours de 130 km entre Tucson et Phoenix, sur une route "Interstate", sans aucun humain à bord ni aucune intervention humaine à distance pendant le trajet. Le test a été effectué après 21 h, à un moment de faible densité du trafic. Un véhicule de tête repérait les obstacles inattendus sur l'itinéraire à environ huit kilomètres devant l'engin, et un véhicule de queue, situé à environ 800 mètres en aval, était prêt à intervenir si nécessaire, pour l'immobiliser. TuSimple a déclaré que le semi-remorque a réussi à gérer les changements de voies de l'autoroute, les feux de circulation, les bretelles d'accès et de sortie tout en "interagissant naturellement avec les autres automobilistes".

4000 milliards de dollars

TuSimple évoque une première commercialisation de ses camions (développés en collaboration avec des constructeurs) pour 2024. De nombreux acteurs du secteur du transport se sont déclarés très intéressés et prêt à investir dans cette technologie, dès que possible, à l'exemple de DHL. Le marché du fret par camion représenterait, selon TuSimple, 4000 milliards de dollars à l'échelle mondiale. Les enjeux y sont donc colossaux. TuSimple rappelle que les conducteurs représentent environ 40 % de tous les coûts opérationnels du camionnage et que son conducteur virtuel "pourrait ramener cette dépense à des niveaux nettement plus bas". En outre, TuSimple estime que sa technologie permet d'économiser environ 10 % des coûts liés au carburant par rapport aux camions conduits par des humains. Chauffeur routier, un métier en voie de disparition ?

TuSimple est une start-up américaine fondée en 2015 et qui vise à transformer l'industrie du transport de fret par camion en utilisant la technologie autonome. Son siège social se situe à San Diego, en Californie, mais la société possède surtout des installations dans le Texas et en Arizona, où elle mène ses essais routiers. A ce jour, des milliers d'essais y-ont été effectués, soit environ 240.000 km d'expérience, mais récemment, un premier test grandeur nature vient de franchir une nouvelle étape dans le progrès. Un camion et sa remorque ont effectué un parcours de 130 km entre Tucson et Phoenix, sur une route "Interstate", sans aucun humain à bord ni aucune intervention humaine à distance pendant le trajet. Le test a été effectué après 21 h, à un moment de faible densité du trafic. Un véhicule de tête repérait les obstacles inattendus sur l'itinéraire à environ huit kilomètres devant l'engin, et un véhicule de queue, situé à environ 800 mètres en aval, était prêt à intervenir si nécessaire, pour l'immobiliser. TuSimple a déclaré que le semi-remorque a réussi à gérer les changements de voies de l'autoroute, les feux de circulation, les bretelles d'accès et de sortie tout en "interagissant naturellement avec les autres automobilistes".TuSimple évoque une première commercialisation de ses camions (développés en collaboration avec des constructeurs) pour 2024. De nombreux acteurs du secteur du transport se sont déclarés très intéressés et prêt à investir dans cette technologie, dès que possible, à l'exemple de DHL. Le marché du fret par camion représenterait, selon TuSimple, 4000 milliards de dollars à l'échelle mondiale. Les enjeux y sont donc colossaux. TuSimple rappelle que les conducteurs représentent environ 40 % de tous les coûts opérationnels du camionnage et que son conducteur virtuel "pourrait ramener cette dépense à des niveaux nettement plus bas". En outre, TuSimple estime que sa technologie permet d'économiser environ 10 % des coûts liés au carburant par rapport aux camions conduits par des humains. Chauffeur routier, un métier en voie de disparition ?