Le smartphone sera évidemment le sésame privilégié pour accéder et utiliser la Renault EZ-1, GF
Le smartphone sera évidemment le sésame privilégié pour accéder et utiliser la Renault EZ-1 © GF

Le prototype EZ-1 est une nouvelle solution de mobilité urbaine conçue pour un usage partagé. A l'exemple de certains concurrents (Citroën AMI), ses utilisateurs ne paieront que ce qu'ils utilisent, sur la base du temps ou du kilométrage. Connecté, le véhicule propose un accès sans clé et interagit avec ses utilisateurs via leur smartphone. Long de seulement 2,3 m, on s'y installe confortablement à deux. Cette fois, non plus l'un derrière l'autre comme c'était le cas à bord du Twizy, mais l'un à côté de l'autre, comme dans une automobile traditionnelle. Pour ce faire, le EZ-1 devient plus large que le Twizy, ce qi ne devrait toutefois pas le rendre moins agile en ville. L'engin est fabriqué avec 50% de matériaux recyclés et serait recyclable, en fin de vie, à 95%. Encore à l'état de prototype, la version de série devrait rester très prochede ce que l'on peut admirer sur les premiers clichés dévoilés cette semaine.

Batteries interchangeables

Pour maximiser la liberté, l'EZ-1 est doté d'un système innovant d'échange de batteries. On observe sur le cliché des sortes de cavités latérales qui accueillent les batteries et d'où on pourra les extraire et les replacer comme si l'on manipulait une petite valise. Cette alternative aux infrastructures de recharge traditionnelles permet d'envisager une utilisation non-stop du véhicule.

Le prototype EZ-1 est une nouvelle solution de mobilité urbaine conçue pour un usage partagé. A l'exemple de certains concurrents (Citroën AMI), ses utilisateurs ne paieront que ce qu'ils utilisent, sur la base du temps ou du kilométrage. Connecté, le véhicule propose un accès sans clé et interagit avec ses utilisateurs via leur smartphone. Long de seulement 2,3 m, on s'y installe confortablement à deux. Cette fois, non plus l'un derrière l'autre comme c'était le cas à bord du Twizy, mais l'un à côté de l'autre, comme dans une automobile traditionnelle. Pour ce faire, le EZ-1 devient plus large que le Twizy, ce qi ne devrait toutefois pas le rendre moins agile en ville. L'engin est fabriqué avec 50% de matériaux recyclés et serait recyclable, en fin de vie, à 95%. Encore à l'état de prototype, la version de série devrait rester très prochede ce que l'on peut admirer sur les premiers clichés dévoilés cette semaine. Pour maximiser la liberté, l'EZ-1 est doté d'un système innovant d'échange de batteries. On observe sur le cliché des sortes de cavités latérales qui accueillent les batteries et d'où on pourra les extraire et les replacer comme si l'on manipulait une petite valise. Cette alternative aux infrastructures de recharge traditionnelles permet d'envisager une utilisation non-stop du véhicule.