Quels sont les arguments qui motivent les acheteurs ? Les voitures électriques les plus récentes ont une autonomie d'au moins 300 kilomètres, ce qui est suffisant pour que l'acheteur moyen puisse se déplacer confortablement. La recharge devient également de plus en plus aisée, ce qui joue en faveur des VE. Cela signifie que la génération actuelle de voitures électriques sera encore populaire dans trois ou cinq ans.

Si vous achetez une voiture électrique aujourd'hui, vous pouvez être sûr qu'elle aura encore 50 % de sa valeur initiale en 2026. C'est plus que la valeur résiduelle des voitures à essence et diesel. Vous avez bien lu : la valeur d'une voiture électrique chute moins vite que celle d'une voiture "classique".

Et ce n'est pas tout : grâce à la politique fiscale en faveur de la mobilité durable et à l'augmentation des taxes sur les véhicules à essence et diesel, la valeur et la valeur résiduelle des voitures électriques vont augmenter considérablement dans les années à venir.

Quels sont les arguments qui motivent les acheteurs ? Les voitures électriques les plus récentes ont une autonomie d'au moins 300 kilomètres, ce qui est suffisant pour que l'acheteur moyen puisse se déplacer confortablement. La recharge devient également de plus en plus aisée, ce qui joue en faveur des VE. Cela signifie que la génération actuelle de voitures électriques sera encore populaire dans trois ou cinq ans.Si vous achetez une voiture électrique aujourd'hui, vous pouvez être sûr qu'elle aura encore 50 % de sa valeur initiale en 2026. C'est plus que la valeur résiduelle des voitures à essence et diesel. Vous avez bien lu : la valeur d'une voiture électrique chute moins vite que celle d'une voiture "classique".Et ce n'est pas tout : grâce à la politique fiscale en faveur de la mobilité durable et à l'augmentation des taxes sur les véhicules à essence et diesel, la valeur et la valeur résiduelle des voitures électriques vont augmenter considérablement dans les années à venir.