Une voiture sur trois vendue dans notre pays est un SUV. Et la tendance est à la hausse. En Chine, la part de marché des SUV se rapproche même des 50 %. La question se pose pourtant: pourquoi diable avons-nous besoin d'un SUV ? Les constructeurs automobiles le vantent comme un véhicule puissant, sûr et qui dispose de l'espace nécessaire pour transporter de nombreuses choses. Mais est-ce que c'est le cas ? Le point.
...

Une voiture sur trois vendue dans notre pays est un SUV. Et la tendance est à la hausse. En Chine, la part de marché des SUV se rapproche même des 50 %. La question se pose pourtant: pourquoi diable avons-nous besoin d'un SUV ? Les constructeurs automobiles le vantent comme un véhicule puissant, sûr et qui dispose de l'espace nécessaire pour transporter de nombreuses choses. Mais est-ce que c'est le cas ? Le point. Êtes-vous en sécurité ? Le 4x4 est-il une véritable forteresse ? Oui, mais seulement si vous êtes celui qui se trouve derrière le volant. Tous les autres usagers de la route ont moins de raisons de se réjouir. Par exemple, si vous êtes conducteur d'une petite voiture, cycliste ou piéton et que vous entrez en collision avec un SUV, cela n'annonce rien de bon. Les médias américains ont ainsi rapporté l'an dernier que le nombre de piétons tués avait augmenté de pas moins de 46 % en dix ans, en partie à cause du nombre plus élevé de SUV sur les routes. Conclusion: les SUV procurent un sentiment subjectif de sécurité, mais ils ont un impact problématique sur la sécurité routière parce qu'ils mettent les autres en danger.Est-il vraiment spacieux ? D'accord, un SUV rend la vie beaucoup plus facile aux familles nombreuses. Grâce à une troisième rangée de sièges, tout le monde peut grimper à bord. Mais les familles ne sont-elles pas justement de moins en moins nombreuses ? En fait, le SUV aurait été mieux adapté aux années 1900 et il ressemble maintenant à une erreur sociale. Une voiture pouvant accueillir quatre personnes est bien assez spacieuse pour une famille lambda.Est-il économique ? Les SUV consomment de moins en moins, selon les fabricants. Strictement parlant, c'est exact. Grâce aux progrès technologiques, les gros SUV consomment moins de carburant que leurs prédécesseurs d'il y a dix ans. Néanmoins, un SUV consomme toujours plus de carburant qu'une voiture "normale" et émet donc aussi plus de CO2. Ce qui va à l'encontre des objectifs climatiques de Paris.Est-il plus résistant ? Une conduite tout-terrain n'est effectivement pas possible sans un 4x4 robuste. Sauf que, dans la pratique, la plupart des SUV ne sont utilisés que pour se rendre au travail et en revenir, pour emmener les enfants à l'école ou faire quelques courses au supermarché du coin.Pourquoi ne pas l'admettre: un SUV a l'air robuste. Il a aussi surtout l'air cool. Conduire un SUV est perçu comme un symbole de réussite. Il est aussi vrai qu'il est plus facile d'y monter et d'en sortir. Un point qui a son intérêt, surtout pour ceux qui sont plus âgés. Curieusement, les constructeurs automobiles ne jouent pourtant pas de cet atout dans leur publicité, malgré le fait que les SUV sont très populaires chez les plus de 60 ans. Mais, voilà, ces derniers n'aiment guère qu'on leur rappelle les inconvénients du vieillissement.Pour les constructeurs automobiles, le SUV est une véritable poule aux oeufs d'or. Sur leurs gros et lourds véhicules tout-terrain, ils réalisent des marges bénéficiaires élevées et compensent les pertes subies par les voitures électriques. Du coup, ils font tout ce qu'ils peuvent pour stimuler les ventes de SUV. Et peut-on leur en vouloir ? Ils ne font là que répondre à la demande des consommateurs. Or ces derniers aiment conduire un SUV. Même ceux pour qui le SUV était jusqu'à présent une hérésie sont en train de changer d'avis. Parce qu'on se sent soudainement en danger dans sa voiture basse. Ou parce qu'on est entouré d'hommes et de femmes plus jeunes ou plus âgés qui se sentent supérieurs dans leur SUV et agissent en fonction. Il ou elle veut se sentir au moins leur égal.