Les géants de l'énergie tels qu'Exxon Mobil, Total et BP ont été sévèrement critiqués, y compris par leurs propres actionnaires, pour ne pas avoir suffisamment investi dans la réduction des émissions de CO2. Ils ont installé quelques stations ici et là, mais le total reste risible.

L'attitude obstinée des compagnies pétrolières est regrettable, mais aussi compréhensible. Selon eux, ils gagnent beaucoup plus d'argent avec l'essence et le diesel qu'ils ne peuvent en gagner avec la distribution d'électricité. En outre, ils devraient investir massivement dans l'infrastructure des stations de recharge pour faire la différence. La question est de savoir combien de temps ils vont tenter de résister au passage imminent aux voitures électriques. Ou combien de temps ils pourront résister. Le tribunal néerlandais a récemment obligé Shell à faire plus d'efforts dans la lutte contre les émissions de CO2. La pression du gouvernement, de la justice et des utilisateurs ne fera qu'augmenter.

Les géants de l'énergie tels qu'Exxon Mobil, Total et BP ont été sévèrement critiqués, y compris par leurs propres actionnaires, pour ne pas avoir suffisamment investi dans la réduction des émissions de CO2. Ils ont installé quelques stations ici et là, mais le total reste risible. L'attitude obstinée des compagnies pétrolières est regrettable, mais aussi compréhensible. Selon eux, ils gagnent beaucoup plus d'argent avec l'essence et le diesel qu'ils ne peuvent en gagner avec la distribution d'électricité. En outre, ils devraient investir massivement dans l'infrastructure des stations de recharge pour faire la différence. La question est de savoir combien de temps ils vont tenter de résister au passage imminent aux voitures électriques. Ou combien de temps ils pourront résister. Le tribunal néerlandais a récemment obligé Shell à faire plus d'efforts dans la lutte contre les émissions de CO2. La pression du gouvernement, de la justice et des utilisateurs ne fera qu'augmenter.