Le nouveau Kangoo utilitaire présente tout d'abord un style dynamique qui remplace avantageusement la génération actuelle. Il s'adresse toujours aux flottes d'entreprises, mais aussi et surtout aux petits commerçants en quête d'un véhicule pratique et accessible. Un fourgon qui transporte tout ce que vous désirez, mais qui devient aussi un bureau mobile grâce à l'intégration des toutes dernières technologies de télécommunication embarquées. C'est aussi le cas de la sécurité, avec douze nouvelles aides à la conduite, du freinage actif d'urgence aux alertes de présence dans l'angle mort. Deux longueurs sont proposées, pour répondre à tous les besoins. La version longue, à l'empattement plus généreux, embarque plus de matériel mais se rend moins maniable et pratique en ville. La version normale s'y sentira, au contraire, plus à l'aise, tout en proposant, déjà, un volume utile de 3,9 m3.

Largeur inédite

En supprimant le pilier central, Renault dégage une largeur de baie latérale inédite dans le segment. La rigidité est assurée par des renforts structurels., GF
En supprimant le pilier central, Renault dégage une largeur de baie latérale inédite dans le segment. La rigidité est assurée par des renforts structurels. © GF

L'astuce principale du nouveau Kangoo Van réside dans son accès latéral droit particulièrement large, grce à la suppression du pilier central situé entre l'assise avant et la partie coffre. La baie atteint plus de 1m40, une facilité inédite dans le segment. Ce n'est pas tout, pour marquer le coup, le van arrivera d'entrée de jeu en version électrique dotée d'une motorisation de 75 kW et d'un couple de 245 Nm, sans oublier une batterie d'une capacité de 44 kWh. L'autonomie WLTP est annoncée à 265 km, et les temps de charge sont promis très courts, en tout cas sur les bornes rapides et semi-rapides. Ainsi, avec un chargeur rapide de 75kW, le véhicule se recharge à 80% en 42 mn (soit 150 km d'autonomie en 30 mn). Une version qui s'inscrit dans le basculement accéléré vers des solutions de livraison électrique en ville.

Le Kangoo Van n'est pas qu'un transporteur de biens, c'est aussi un bureau mobile très connecté., GF
Le Kangoo Van n'est pas qu'un transporteur de biens, c'est aussi un bureau mobile très connecté. © GF
Le nouveau Kangoo utilitaire présente tout d'abord un style dynamique qui remplace avantageusement la génération actuelle. Il s'adresse toujours aux flottes d'entreprises, mais aussi et surtout aux petits commerçants en quête d'un véhicule pratique et accessible. Un fourgon qui transporte tout ce que vous désirez, mais qui devient aussi un bureau mobile grâce à l'intégration des toutes dernières technologies de télécommunication embarquées. C'est aussi le cas de la sécurité, avec douze nouvelles aides à la conduite, du freinage actif d'urgence aux alertes de présence dans l'angle mort. Deux longueurs sont proposées, pour répondre à tous les besoins. La version longue, à l'empattement plus généreux, embarque plus de matériel mais se rend moins maniable et pratique en ville. La version normale s'y sentira, au contraire, plus à l'aise, tout en proposant, déjà, un volume utile de 3,9 m3. L'astuce principale du nouveau Kangoo Van réside dans son accès latéral droit particulièrement large, grce à la suppression du pilier central situé entre l'assise avant et la partie coffre. La baie atteint plus de 1m40, une facilité inédite dans le segment. Ce n'est pas tout, pour marquer le coup, le van arrivera d'entrée de jeu en version électrique dotée d'une motorisation de 75 kW et d'un couple de 245 Nm, sans oublier une batterie d'une capacité de 44 kWh. L'autonomie WLTP est annoncée à 265 km, et les temps de charge sont promis très courts, en tout cas sur les bornes rapides et semi-rapides. Ainsi, avec un chargeur rapide de 75kW, le véhicule se recharge à 80% en 42 mn (soit 150 km d'autonomie en 30 mn). Une version qui s'inscrit dans le basculement accéléré vers des solutions de livraison électrique en ville.