Poids réduit, dynamique axée sur l'usage sur circuit, aérodynamique optimisée, la Spider reprend tous les atouts les plus exclusifs du coupé. Sa rareté, aussi, car seuls 765 modèles seront construits. Techniquement un cabriolet impose toujours plus de renforts qu'un coupé, mais ici la voiture ne s'alourdit que de 49 kg, portant le poids total à 1388 kg, c'est-à-dire environ 100 de moins que les concurrentes les plus proches. Cette légèreté constitue l'un des atouts de la McLaren. Pour atteindre ce niveau, la voiture est constituée d'une majeure part de carbone (châssis, carrosserie, sièges...) Le toit escamotable est réalisé également en carbone et ne requiert que 11 secondes pour se déplier (et se replier). L'opération peut se faire à roulant, mais à 50 km/h maximum. Le 765 du nom du bolide réfère aussi à sa cavalerie : 765 ch et 800 Nm sont issus du V8 4 litres turbocompressé. Un moteur capable d'envoyer l'anglaise à 330 km/h, cheveux au vent. Plus impressionnant : le 400 mètres départ-arrêté est accompli en 10 secondes. Spectaculaire à tous les niveaux, la McLaren 765LT Spider, c'est aussi une ligne à couper le souffle.

L'aérodynamisme est particulièrement poussé sur ce bolide de 765 ch contruit à seulement 765 exemplaires., GF
L'aérodynamisme est particulièrement poussé sur ce bolide de 765 ch contruit à seulement 765 exemplaires. © GF

La lignée Long Tail

Le dénominatif "LongTail" s'est installé dans la légende des McLaren les plus performantes il y a déjà un quart de siècle, avec une version ultralégère de la McLaren F1 GTR de course. Celle-ci se démarquait par une carrosserie allongée dans sa partie postérieure, ce qui se révèle très favorable à l'écoulement de l'air, donc la vitesse de pointe. La marque a repris le principe sur la routière 675LT en 2015, et depuis peu sur la 765LT coupé puis, aujourd'hui, Spider. Cette dernière s'étire ainsi sur 4,60 m de long, pour moins de 1,2 m en hauteur Ces modèles de la gamme Super Series représente le sommet de la performance routière selon McLaren, ce qui les place également au sommet de la pyramide des voitures de série les plus puissantes du monde. Dans le milieu des passionnés, les ultrasportives de Woking sont appréciées pour les sensations pures qu'elles procurent à leur pilote, proches de celles de véritables voitures de course. Comptez néanmoins un prix de départ de 372.500 euros, hors service de personnalisation qui répond aux demandes les plus complexes.

Poids réduit, dynamique axée sur l'usage sur circuit, aérodynamique optimisée, la Spider reprend tous les atouts les plus exclusifs du coupé. Sa rareté, aussi, car seuls 765 modèles seront construits. Techniquement un cabriolet impose toujours plus de renforts qu'un coupé, mais ici la voiture ne s'alourdit que de 49 kg, portant le poids total à 1388 kg, c'est-à-dire environ 100 de moins que les concurrentes les plus proches. Cette légèreté constitue l'un des atouts de la McLaren. Pour atteindre ce niveau, la voiture est constituée d'une majeure part de carbone (châssis, carrosserie, sièges...) Le toit escamotable est réalisé également en carbone et ne requiert que 11 secondes pour se déplier (et se replier). L'opération peut se faire à roulant, mais à 50 km/h maximum. Le 765 du nom du bolide réfère aussi à sa cavalerie : 765 ch et 800 Nm sont issus du V8 4 litres turbocompressé. Un moteur capable d'envoyer l'anglaise à 330 km/h, cheveux au vent. Plus impressionnant : le 400 mètres départ-arrêté est accompli en 10 secondes. Spectaculaire à tous les niveaux, la McLaren 765LT Spider, c'est aussi une ligne à couper le souffle. Le dénominatif "LongTail" s'est installé dans la légende des McLaren les plus performantes il y a déjà un quart de siècle, avec une version ultralégère de la McLaren F1 GTR de course. Celle-ci se démarquait par une carrosserie allongée dans sa partie postérieure, ce qui se révèle très favorable à l'écoulement de l'air, donc la vitesse de pointe. La marque a repris le principe sur la routière 675LT en 2015, et depuis peu sur la 765LT coupé puis, aujourd'hui, Spider. Cette dernière s'étire ainsi sur 4,60 m de long, pour moins de 1,2 m en hauteur Ces modèles de la gamme Super Series représente le sommet de la performance routière selon McLaren, ce qui les place également au sommet de la pyramide des voitures de série les plus puissantes du monde. Dans le milieu des passionnés, les ultrasportives de Woking sont appréciées pour les sensations pures qu'elles procurent à leur pilote, proches de celles de véritables voitures de course. Comptez néanmoins un prix de départ de 372.500 euros, hors service de personnalisation qui répond aux demandes les plus complexes.