La citadine compacte japonaise vit une carrière discrète et constitue souvent le choix d'automobilistes préférant des modèles "différents" de ceux des grands généralistes. Une distinction qui tient aussi dans une discrétion typiquement japonaise, cette fameuse "zénitude" chère à la marque d'Hiroshima. Les amateurs de Mazda sont également sensibles à la philosophie de Mazda, c'est-à-dire des voitures dotées d'une identité propre et d'innovations technologiques de pointe. Des atouts qui concernent également la petite 2.

Plus de sensations

Dans l'habitacle, la montée en grade se vit par de nouvelles habitudes et sensations. Le système Mazda Connect prend désormais en charge la connectivité Android Auto et Apple CarPlay sans fil, et ce dès la version d'entrée de gamme. Les matériaux et coloris sont soigneusement choisis pour doper le sentiment d'harmonie et de qualité. En outre, les dernières recherches de Mazda en matière de bruits, de vibrations et de secousses assurent à cette petite voiture un haut degré d'insonorisation. Enfin, le volant chauffant sera un régal lors des matins froids. Pour célébrer le lancement de la Mazda2 2022, une nouvelle édition spéciale Homura (photo d'ouverture d'article) lui est dédiée afin de lui assurer une allure un peu plus sportive. L'extérieur est identifiable grâce aux coques de rétroviseurs extérieurs noires et aux jantes en alliage de 16 pouces noires. L'intérieur spécifique comprend une sellerie et des garnitures de contre-portes noires, des surpiqûres de sièges rouges et le pourtour des ouïes de ventilation rouge foncé.

La 2 s'enrichit d'atouts modernes, comme la connexion Apple et Android sans fil., GF
La 2 s'enrichit d'atouts modernes, comme la connexion Apple et Android sans fil. © GF

Hybridation légère

Enfin, la Mazda2 dispose du moteur 1.5 litre Skyactiv-G décliné en deux niveaux de puissance : 75 et 90 chevaux. Les versions à transmission manuelle sont désormais équipées de la technologie d'hybridation légère MHEV. Ce moteur a été mis à niveau pour 2022 et est désormais équipé de la technologie de combustion à vortex diagonal, qui améliore sa consommation de 6,8 % et réduit ses émissions de CO2 de 9 à 12 % (WLTP).

La citadine compacte japonaise vit une carrière discrète et constitue souvent le choix d'automobilistes préférant des modèles "différents" de ceux des grands généralistes. Une distinction qui tient aussi dans une discrétion typiquement japonaise, cette fameuse "zénitude" chère à la marque d'Hiroshima. Les amateurs de Mazda sont également sensibles à la philosophie de Mazda, c'est-à-dire des voitures dotées d'une identité propre et d'innovations technologiques de pointe. Des atouts qui concernent également la petite 2.Dans l'habitacle, la montée en grade se vit par de nouvelles habitudes et sensations. Le système Mazda Connect prend désormais en charge la connectivité Android Auto et Apple CarPlay sans fil, et ce dès la version d'entrée de gamme. Les matériaux et coloris sont soigneusement choisis pour doper le sentiment d'harmonie et de qualité. En outre, les dernières recherches de Mazda en matière de bruits, de vibrations et de secousses assurent à cette petite voiture un haut degré d'insonorisation. Enfin, le volant chauffant sera un régal lors des matins froids. Pour célébrer le lancement de la Mazda2 2022, une nouvelle édition spéciale Homura (photo d'ouverture d'article) lui est dédiée afin de lui assurer une allure un peu plus sportive. L'extérieur est identifiable grâce aux coques de rétroviseurs extérieurs noires et aux jantes en alliage de 16 pouces noires. L'intérieur spécifique comprend une sellerie et des garnitures de contre-portes noires, des surpiqûres de sièges rouges et le pourtour des ouïes de ventilation rouge foncé.Enfin, la Mazda2 dispose du moteur 1.5 litre Skyactiv-G décliné en deux niveaux de puissance : 75 et 90 chevaux. Les versions à transmission manuelle sont désormais équipées de la technologie d'hybridation légère MHEV. Ce moteur a été mis à niveau pour 2022 et est désormais équipé de la technologie de combustion à vortex diagonal, qui améliore sa consommation de 6,8 % et réduit ses émissions de CO2 de 9 à 12 % (WLTP).