Le segment des voitures électriques est en ébullition, en particulier au sein des marques de luxe et premium qui développent très rapidement des gammes complètes. Lexus propose déjà, en Belgique, un modèle 100% électrique, il s'agit de l'UX 300 e. Cela dit, ce véhicule n'est qu'un modèle hybride adapté. Dans le cas du LF-Z, Lexus passe au stade supérieur en annonçant son premier projet développé sur une plateforme spécialement dédiée à ses futurs modèles 100% électriques. Les intentions de la marque de luxe japonaise semblent fortes, puisque cet engin affiche tout d'abord un gabarit respectable (4,88 m de long), et surtout des prétentions dynamiques impressionnantes: son moteur de 550 ch lui autoriserait de filer de 0 à 100 km/h en 3 secondes.

Lexus développera des habitacles plus minimalistes et design, GF
Lexus développera des habitacles plus minimalistes et design © GF

Minimalisme

L'engin reçoit une nouvelle transmission aux quatre roues appelée "Direct4". Elle s'adapte à la réactivité instantanée offerte par un moteur électrique pour mieux contrôler les quatre roues au profit des performances, mais aussi de la sécurité. Esthétiquement, on souligne une évolution du style très sculpté, typique aux Lexus, mais considérablement modernisé. L'intérieur dévoile un cockpit baptisé "Tazuna". Trop futuriste pour être appliqué à un véhicule de grande série, il témoigne néanmoins de la volonté de Lexus de créer des habitacles plus ouverts et minimalistes. Comme d'autres, Lexus mise beaucoup sur la transition énergétique qui se joue. D'ici 2025, la marque prévoit de lancer 20 modèles, dont plus de 10 modèles électrifiés à 100%, le reste concernant des véhicules hybrides.

Le segment des voitures électriques est en ébullition, en particulier au sein des marques de luxe et premium qui développent très rapidement des gammes complètes. Lexus propose déjà, en Belgique, un modèle 100% électrique, il s'agit de l'UX 300 e. Cela dit, ce véhicule n'est qu'un modèle hybride adapté. Dans le cas du LF-Z, Lexus passe au stade supérieur en annonçant son premier projet développé sur une plateforme spécialement dédiée à ses futurs modèles 100% électriques. Les intentions de la marque de luxe japonaise semblent fortes, puisque cet engin affiche tout d'abord un gabarit respectable (4,88 m de long), et surtout des prétentions dynamiques impressionnantes: son moteur de 550 ch lui autoriserait de filer de 0 à 100 km/h en 3 secondes. L'engin reçoit une nouvelle transmission aux quatre roues appelée "Direct4". Elle s'adapte à la réactivité instantanée offerte par un moteur électrique pour mieux contrôler les quatre roues au profit des performances, mais aussi de la sécurité. Esthétiquement, on souligne une évolution du style très sculpté, typique aux Lexus, mais considérablement modernisé. L'intérieur dévoile un cockpit baptisé "Tazuna". Trop futuriste pour être appliqué à un véhicule de grande série, il témoigne néanmoins de la volonté de Lexus de créer des habitacles plus ouverts et minimalistes. Comme d'autres, Lexus mise beaucoup sur la transition énergétique qui se joue. D'ici 2025, la marque prévoit de lancer 20 modèles, dont plus de 10 modèles électrifiés à 100%, le reste concernant des véhicules hybrides.