Axalta est un des principaux fournisseurs mondiaux de peintures liquides et en poudre. La société a récemment publié son 68e rapport annuel sur la popularité des teintes automobiles dans le monde pour l'année 2020. Constat, ce n'est pas vraiment la joie dans les garages ! L'étude révèle que les couleurs automobiles les plus répandues sur les routes aujourd'hui restent le blanc (38 %), le noir (19 %) et le gris (15 %). Le gris a atteint son plus haut niveau depuis dix ans, ayant augmenté de deux points au niveau mondial.

Le vert est très utilisé dans la communication des constructeurs ces derniers mois. Mais rarement un choix validé par le client., GF
Le vert est très utilisé dans la communication des constructeurs ces derniers mois. Mais rarement un choix validé par le client. © GF

Le blanc, qui représente depuis trois ans 38 % du marché mondial, est la couleur automobile la plus achetée dans le monde depuis dix ans. Il y a surtout une explication logique : le blanc emmagasine moins la chaleur, ce qui est un facteur d'achat dans les pays du sud. Le gris argenté continue de décliner dans toutes les régions et sa popularité stagne maintenant à seulement 9 %. Le noir se maintient d'une année sur l'autre et reste la couleur préférée pour les véhicules de luxe et les marques premium.

En pourcentage, la force des couleurs avec, en teinte dominante incontestée depuis des années, le blanc., GF
En pourcentage, la force des couleurs avec, en teinte dominante incontestée depuis des années, le blanc. © GF

Tendances

Et demain, est-ce que les choses vont s'égayer ? Les récentes tendances automobiles seraient en phase avec les dernières tendances en matière de décoration d'intérieur, de mode et de produits, notamment l'intérêt pour les teintes vert-bleu et vert-jaune. Il convient également de noter l'utilisation croissante du gris (foncé) à l'échelle mondiale et les nuances de teintes qui donnent vie à ces couleurs, comme les effets de flocons de verre fins et les touches de paillettes colorées. Dans la communication officielle des constructeurs automobiles, on remarque un usage prononcé du vert des derniers mois, une teinte écologique qui adoucit l'image de l'automobile, assez décriée ces derniers temps. Cela dit, un très faible pourcentage de clients opte pour cette teinte naturelle (1%). Axalta a publié sa première étude sur les couleurs des peintures de l'industrie automobile en 1953.

Axalta est un des principaux fournisseurs mondiaux de peintures liquides et en poudre. La société a récemment publié son 68e rapport annuel sur la popularité des teintes automobiles dans le monde pour l'année 2020. Constat, ce n'est pas vraiment la joie dans les garages ! L'étude révèle que les couleurs automobiles les plus répandues sur les routes aujourd'hui restent le blanc (38 %), le noir (19 %) et le gris (15 %). Le gris a atteint son plus haut niveau depuis dix ans, ayant augmenté de deux points au niveau mondial. Le blanc, qui représente depuis trois ans 38 % du marché mondial, est la couleur automobile la plus achetée dans le monde depuis dix ans. Il y a surtout une explication logique : le blanc emmagasine moins la chaleur, ce qui est un facteur d'achat dans les pays du sud. Le gris argenté continue de décliner dans toutes les régions et sa popularité stagne maintenant à seulement 9 %. Le noir se maintient d'une année sur l'autre et reste la couleur préférée pour les véhicules de luxe et les marques premium.Et demain, est-ce que les choses vont s'égayer ? Les récentes tendances automobiles seraient en phase avec les dernières tendances en matière de décoration d'intérieur, de mode et de produits, notamment l'intérêt pour les teintes vert-bleu et vert-jaune. Il convient également de noter l'utilisation croissante du gris (foncé) à l'échelle mondiale et les nuances de teintes qui donnent vie à ces couleurs, comme les effets de flocons de verre fins et les touches de paillettes colorées. Dans la communication officielle des constructeurs automobiles, on remarque un usage prononcé du vert des derniers mois, une teinte écologique qui adoucit l'image de l'automobile, assez décriée ces derniers temps. Cela dit, un très faible pourcentage de clients opte pour cette teinte naturelle (1%). Axalta a publié sa première étude sur les couleurs des peintures de l'industrie automobile en 1953.