Des doutes ont été émis à ce sujet après que plusieurs voitures électriques ont pris feu alors qu'elles chargeaient dans des garages souterrains. Ces incidents ont été attribués à un malheureux concours de circonstances. Il est bien connu que la batterie au lithium d'un véhicule électrique s'échauffe lors d'une utilisation intensive et pendant la charge, mais les surchauffes et les explosions sont extrêmement rares.

À la demande des Services d'incendie allemands, l'Institut de recherche sur les accidents de la route de l'université de Göttingen a effectué des crash-tests pour déterminer si les voitures électriques prennent feu plus rapidement que les voitures classiques (et nécessitent donc une vigilance accrue de la part des pompiers). Les résultats ne laissent pas de place au doute : aucune des voitures accidentées n'a pris feu spontanément. Afin de provoquer un incendie, les chercheurs ont délibérément provoqué un court-circuit. Là encore, les résultats sont rassurants, puisque du CO2 a été utilisé pour éteindre le feu rapidement et facilement.

Des doutes ont été émis à ce sujet après que plusieurs voitures électriques ont pris feu alors qu'elles chargeaient dans des garages souterrains. Ces incidents ont été attribués à un malheureux concours de circonstances. Il est bien connu que la batterie au lithium d'un véhicule électrique s'échauffe lors d'une utilisation intensive et pendant la charge, mais les surchauffes et les explosions sont extrêmement rares.À la demande des Services d'incendie allemands, l'Institut de recherche sur les accidents de la route de l'université de Göttingen a effectué des crash-tests pour déterminer si les voitures électriques prennent feu plus rapidement que les voitures classiques (et nécessitent donc une vigilance accrue de la part des pompiers). Les résultats ne laissent pas de place au doute : aucune des voitures accidentées n'a pris feu spontanément. Afin de provoquer un incendie, les chercheurs ont délibérément provoqué un court-circuit. Là encore, les résultats sont rassurants, puisque du CO2 a été utilisé pour éteindre le feu rapidement et facilement.