Elaboré sur la récente plateforme CMF-C de l'Alliance Renault-Nissan, le SUV japonais profite d'abord d'une carrosserie plus sexy (le style se rapproche de celui du dernier Juke, le SUV compact de la gamme Nissan), mais aussi nettement plus rigide par l'emploi d'une plus grande proportion d'aluminium. Ses concepteurs promettent aussi une dynamique de conduite plus précise et, globalement, plus agréable en toutes circonstances, grâce notamment à une direction revue (déplacement du moteur d'assistance électrique). Le roulis maîtrisé, l'isolation très poussée et l'équipement dernier cri lui assurent un confort de marche en hausse, comparable à celui des modèles des segments supérieurs.

Plus agréable à regarder, le Qashqai III promet plus de plaisir de conduire grâce à sa nouvelle plateforme., GF
Plus agréable à regarder, le Qashqai III promet plus de plaisir de conduire grâce à sa nouvelle plateforme. © GF

Parmi ses avantages, la plateforme CMF-Cautorise le montage de roues de 20'', ce qui enjolive le SUV sans affecter le diamètre de braquage (toujours de 11,5 m). Le Qashqai sera proposé en 1.3 à essence et plusieurs versions hybrides. SUV complet et polyvalent, le Qashqai sera disponible avec une boîte de vitesses automatique et la transmission aux 4 roues, selon les versions. Le système de transmission intégrale a été amélioré avec un nouveau couplage direct qui envoie la puissance aux roues arrière cinq fois plus vite que la génération précédente lorsqu'il détecte la perte d'adhérence des roues avant. Du mieux pour la sécurité sur routes mouillées et l'adhérence en dehors des sentiers battus. L'ajout d'un nouveau sélecteur de mode de conduite sur la console centrale permet au conducteur de peaufiner les réactions en fonction des conditions extérieures.

Made in Europe

Il s'agira aussi du premier modèle de Nissan construit en Europe à utiliser un nombre aussi important de panneaux en aluminium léger. Le capot, les portes et les ailes avant sont emboutis dans un alliage d'aluminium, ce qui allège la carrosserie du Qashqai de 60 kg par rapport à la version précédente, au bénéfice de l'efficacité en matière d'émissions. Cela dit, ces kilos ont été vite compensés par davantage de technologie, notamment pour la partie électrifiée des versions hybrides, mais aussi pour la sécurité et toute la partie infodivertissement. En résumé, Nissan semble avoir tout reconsidéré pour replacer le Qashqai au sommet de sa catégorie.

Elaboré sur la récente plateforme CMF-C de l'Alliance Renault-Nissan, le SUV japonais profite d'abord d'une carrosserie plus sexy (le style se rapproche de celui du dernier Juke, le SUV compact de la gamme Nissan), mais aussi nettement plus rigide par l'emploi d'une plus grande proportion d'aluminium. Ses concepteurs promettent aussi une dynamique de conduite plus précise et, globalement, plus agréable en toutes circonstances, grâce notamment à une direction revue (déplacement du moteur d'assistance électrique). Le roulis maîtrisé, l'isolation très poussée et l'équipement dernier cri lui assurent un confort de marche en hausse, comparable à celui des modèles des segments supérieurs. Parmi ses avantages, la plateforme CMF-Cautorise le montage de roues de 20'', ce qui enjolive le SUV sans affecter le diamètre de braquage (toujours de 11,5 m). Le Qashqai sera proposé en 1.3 à essence et plusieurs versions hybrides. SUV complet et polyvalent, le Qashqai sera disponible avec une boîte de vitesses automatique et la transmission aux 4 roues, selon les versions. Le système de transmission intégrale a été amélioré avec un nouveau couplage direct qui envoie la puissance aux roues arrière cinq fois plus vite que la génération précédente lorsqu'il détecte la perte d'adhérence des roues avant. Du mieux pour la sécurité sur routes mouillées et l'adhérence en dehors des sentiers battus. L'ajout d'un nouveau sélecteur de mode de conduite sur la console centrale permet au conducteur de peaufiner les réactions en fonction des conditions extérieures.Il s'agira aussi du premier modèle de Nissan construit en Europe à utiliser un nombre aussi important de panneaux en aluminium léger. Le capot, les portes et les ailes avant sont emboutis dans un alliage d'aluminium, ce qui allège la carrosserie du Qashqai de 60 kg par rapport à la version précédente, au bénéfice de l'efficacité en matière d'émissions. Cela dit, ces kilos ont été vite compensés par davantage de technologie, notamment pour la partie électrifiée des versions hybrides, mais aussi pour la sécurité et toute la partie infodivertissement. En résumé, Nissan semble avoir tout reconsidéré pour replacer le Qashqai au sommet de sa catégorie.