Les différents marchés des véhicules neufs continuent d'être fortement affectés par la pénurie mondiale de semi-conducteurs. Malgré 1 jour ouvrable supplémentaire en août 2021 par rapport a? ce même mois l'an dernier (22 en 2021 contre 21 en 2020), le marché des voitures neuves annonce une contraction mensuelle de -25,7% avec 27.026 immatriculations recensées au lieu de 36.387 en août 2020. Au cumul des 8 premiers mois, l'exercice 2021 compte 287.013 voitures neuves immatriculées. Un résultat synonyme de recul de -3,5% par rapport a une année 2020 pourtant déjà fortement impactée par le lockdown consécutif à la pandémie de Covid-19.

Pour les immatriculations du mois d'août, c'est BMW qui a immatriculé le plus de voitures neuves dans notre pays, devant Volkswagen et Audi. Au cumul des 8 premiers mois de 2021, on retrouve également BMW et Volkswagen aux deux premières places, mais talonnés par Peugeot. La pénurie de semi-conducteurs frappe également le marche? des deux-roues motorisés. Celui-ci annonce un recul de -17,1% de ses immatriculations mensuelles. Néanmoins, les deux-roues motorisés demeurent toujours en avance de +2,4% sur les résultats cumulés d'une année 2020 pourtant exceptionnelle au vu des circonstances liées à la pandémie de Covid-19 (meilleur résultat depuis 2011).

Les différents marchés des véhicules neufs continuent d'être fortement affectés par la pénurie mondiale de semi-conducteurs. Malgré 1 jour ouvrable supplémentaire en août 2021 par rapport a? ce même mois l'an dernier (22 en 2021 contre 21 en 2020), le marché des voitures neuves annonce une contraction mensuelle de -25,7% avec 27.026 immatriculations recensées au lieu de 36.387 en août 2020. Au cumul des 8 premiers mois, l'exercice 2021 compte 287.013 voitures neuves immatriculées. Un résultat synonyme de recul de -3,5% par rapport a une année 2020 pourtant déjà fortement impactée par le lockdown consécutif à la pandémie de Covid-19. Pour les immatriculations du mois d'août, c'est BMW qui a immatriculé le plus de voitures neuves dans notre pays, devant Volkswagen et Audi. Au cumul des 8 premiers mois de 2021, on retrouve également BMW et Volkswagen aux deux premières places, mais talonnés par Peugeot. La pénurie de semi-conducteurs frappe également le marche? des deux-roues motorisés. Celui-ci annonce un recul de -17,1% de ses immatriculations mensuelles. Néanmoins, les deux-roues motorisés demeurent toujours en avance de +2,4% sur les résultats cumulés d'une année 2020 pourtant exceptionnelle au vu des circonstances liées à la pandémie de Covid-19 (meilleur résultat depuis 2011).