Le dernier système hybride de Honda se compose de deux moteurs électriques compacts qui assistent un moteur à essence 1,5 litre DOHC i-VTEC. Son application dans le HR-V utilise une disposition similaire à celle de la citadine Jazz, mais le nombre de cellules de la batterie est en hausse, de 48 à 60 pour tenir compte de la taille plus importante du HR-V. Malgré cet accroissement de la batterie, l'espace intérieur n'a pas été compromis. Sa transmission jouit également d'une réduction du rapport de démultiplication entre le moteur électrique et les roues, afin d'améliorer la réactivité.

Le nouveau HR-V est économe avec ses réserves d'énergie, mais prmoet de rester "fun to drive", à la Honda., GF
Le nouveau HR-V est économe avec ses réserves d'énergie, mais prmoet de rester "fun to drive", à la Honda. © GF

Economie permanente

L'unité de contrôle électronique intelligente passe automatiquement et en permanence de la propulsion électrique à la propulsion hybride ou à la propulsion par moteur thermique, avec un objectif : choisir le mode le plus économe en carburant en fonction de chaque situation. Par exemple, à vitesse constante sur l'autoroute, le système fonctionne en mode moteur thermique, car il s'agit du mode le plus efficace dans ce cas. Si une accélération est nécessaire, pour dépasser, la voiture passe en mode hybride pour obtenir le coup de pouce électrique. Pour un peu plus de fun, un mode "Sport" peut être activé pour dynamiser les réactions. A l'opposé, le mode éco privilégie l'efficacité énergétique. Honda a choisi de lisser le mieux possible les passages de mode, pour un confort maximal. Pour ce faire, le HR-V utilise une transmission à engrenages fixes crée beaucoup moins de résistance grâce à un engrenage minimisé, consommant ainsi moins d'énergie lors de la conduite purement électrique. La prochaine Civic (de onzième génération) utilisera également ce moteur. Le tout nouveau HR-V e:HEV sera disponible en Europe à partir de la fin de cette année.

Le dernier système hybride de Honda se compose de deux moteurs électriques compacts qui assistent un moteur à essence 1,5 litre DOHC i-VTEC. Son application dans le HR-V utilise une disposition similaire à celle de la citadine Jazz, mais le nombre de cellules de la batterie est en hausse, de 48 à 60 pour tenir compte de la taille plus importante du HR-V. Malgré cet accroissement de la batterie, l'espace intérieur n'a pas été compromis. Sa transmission jouit également d'une réduction du rapport de démultiplication entre le moteur électrique et les roues, afin d'améliorer la réactivité.L'unité de contrôle électronique intelligente passe automatiquement et en permanence de la propulsion électrique à la propulsion hybride ou à la propulsion par moteur thermique, avec un objectif : choisir le mode le plus économe en carburant en fonction de chaque situation. Par exemple, à vitesse constante sur l'autoroute, le système fonctionne en mode moteur thermique, car il s'agit du mode le plus efficace dans ce cas. Si une accélération est nécessaire, pour dépasser, la voiture passe en mode hybride pour obtenir le coup de pouce électrique. Pour un peu plus de fun, un mode "Sport" peut être activé pour dynamiser les réactions. A l'opposé, le mode éco privilégie l'efficacité énergétique. Honda a choisi de lisser le mieux possible les passages de mode, pour un confort maximal. Pour ce faire, le HR-V utilise une transmission à engrenages fixes crée beaucoup moins de résistance grâce à un engrenage minimisé, consommant ainsi moins d'énergie lors de la conduite purement électrique. La prochaine Civic (de onzième génération) utilisera également ce moteur. Le tout nouveau HR-V e:HEV sera disponible en Europe à partir de la fin de cette année.