Il sera également possible de suivre et de retracer numériquement l'historique de l'entretien d'une voiture. Aujourd'hui, un code QR indique déjà si le car-pass est officiel. À l'avenir, le code QR indiquera également l'historique des entretiens.

Des informations contenues dans le car-pass seront également utilisées, après avoir été rendues anonymes, à des fins statistiques.

Le marché des véhicules d'occasion est en plein essor. Les chiffres montrent qu'au cours des huit premiers mois de 2021, il y a déjà une croissance de 14,5 % par rapport à 2020. L'augmentation par rapport à la situation d'avant la pandémie, en 2019, est de 4,5 %. Cette forte hausse s'explique principalement par les problèmes de livraison des voitures neuves, mais aussi par l'attentisme des consommateurs vis-à-vis des véhicules électriques et hybrides, explique un communique de la secrétaire d'Etat et du CEO de Car-Pass, Michel Peelman.

Cette croissance du marché de l'occasion a également entraîné une croissance de l'importation de voitures de seconde main. Or des pays comme l'Allemagne, d'où provient une bonne partie des véhicules importés, n'ont pas un système comme Car-Pass. La secrétaire d'Etat a donc demandé à la Commission européenne d'introduire un tel système dans toute l'UE.

Il sera également possible de suivre et de retracer numériquement l'historique de l'entretien d'une voiture. Aujourd'hui, un code QR indique déjà si le car-pass est officiel. À l'avenir, le code QR indiquera également l'historique des entretiens. Des informations contenues dans le car-pass seront également utilisées, après avoir été rendues anonymes, à des fins statistiques. Le marché des véhicules d'occasion est en plein essor. Les chiffres montrent qu'au cours des huit premiers mois de 2021, il y a déjà une croissance de 14,5 % par rapport à 2020. L'augmentation par rapport à la situation d'avant la pandémie, en 2019, est de 4,5 %. Cette forte hausse s'explique principalement par les problèmes de livraison des voitures neuves, mais aussi par l'attentisme des consommateurs vis-à-vis des véhicules électriques et hybrides, explique un communique de la secrétaire d'Etat et du CEO de Car-Pass, Michel Peelman. Cette croissance du marché de l'occasion a également entraîné une croissance de l'importation de voitures de seconde main. Or des pays comme l'Allemagne, d'où provient une bonne partie des véhicules importés, n'ont pas un système comme Car-Pass. La secrétaire d'Etat a donc demandé à la Commission européenne d'introduire un tel système dans toute l'UE.