Le radar-tronçon quai de Mariemont est opérationnel depuis le 1er janvier sans verbalisation. Il atteste que 97% des automobilistes respectent la nouvelle limitation de vitesse de 30km/h, contre 50km/h jusqu'au 31 décembre.

La ministre bruxelloise de la Mobilité et de la Sécurité routière Elke Van Den Brandt vise, pour faire respecter "la Ville 30", à développer la sensibilisation, l'amélioration de l'infrastructure et l'augmentation des contrôles et sanctions. "C'est une question de sécurité routière: si on roule moins vite, il y aura moins d'accidents, dont ceux avec un impact grave", souligne-t-elle. "La règle, c'est 30 km/h sauf si c'est indiqué que vous pouvez rouler plus vite. Sur les axes structurants, la vitesse est maintenue à 50 km/h, et même parfois 70 km/h. Il y a sur le site web de Bruxelles-Mobilité une carte avec les régimes de vitesse rue par rue. Dans les rues, quand il n'y a pas de panneau, c'est clair: c'est 30 km/h".

1.350 panneaux pour l'exception à 50km/h ont été installés avant le 31 décembre. Bruxelles Mobilité a de plus mis en oeuvre le retrait de 6.000 panneaux zones 30. Seules certaines zones 30 sur des axes à 50 ou 70km/h, par exemple aux abords d'écoles, resteront signalées. L'ensemble des panneaux seront enlevés pour le 31 mars et seront recyclés.

Des installations d'aménagements, comme de coussins berlinois, sont planifiées.

Trois nouveaux radars-tronçons

Le dispositif des radars a été renforcé avec la mise en service de trois nouveaux radars-tronçons mais aussi avec des radars préventifs qui indiquent simplement la vitesse aux automobilistes. Jusqu'alors la région comptait 90 radars fixes répressifs, sept lidar mis à disposition des zones de police et trois radars-tronçons (boulevard Léopold III, Tunnel Porte de Hal, Tunnel Stéphanie). Ce sont 60 radars fixes qui seront ajoutés dans les deux prochaines années.

La Région a augmenté à 5,9 millions d'euros les fonds à disposition des Communes pour les investissements visant à améliorer la sécurité routière. L'appel à projets est ouvert jusqu'au 1er mars.

Des études de mobilité visant à apaiser les quartiers Dielegem, Cureghem, Collignon-Josaphat, Saint-Gilles et Flagey-Etangs ont démarré en septembre et se termineront cet été. Fabrice Cumps, bourgmestre d'Anderlecht, explique que la commune "travaille à un contrat local de mobilité de la "Maille Cureghem" en partenariat étroit avec la Région et les usagers du quartier". Des aménagements seront prévus, notamment aux abords des Abattoirs.

La mise d'une artère en zone 30 nécessitait l'existence d'un danger

Le procureur du roi du parquet de Bruxelles Jean-Marc Meilleur remarque que "la prise en charge des infractions de roulage a fait l'objet de nombreux investissements ces dernières années, avec entre autres la création du centre de traitement des infractions de roulage ou encore l'automatisation du paiement des amendes de roulage".

Zone 30 en Région bruxelloise: Touring réclame des limitations "crédibles"
Zone 30 en Région bruxelloise: Touring réclame des limitations "crédibles"

Un jugement du tribunal de police rendu à l'automne avait donné raison à un automobiliste roulant plus vite que les 30 km/h déjà largement généralisés sur le territoire de Schaerbeek par la Commune. Le juge avait alors estimé que la mise d'une artère en zone 30 nécessitait l'existence d'un danger. "Cette décision ne servira pas de précédent maintenant que nous avons modifié le code de la route", assure la ministre. Le législateur a, par voie d'arrêté, modifié le Code de la route pour faire de la vitesse de base dans l'ensemble de l'agglomération bruxelloise 30 km/h par défaut (précédemment 50km/h), sauf lorsqu'une exception est signalée.

Le radar-tronçon quai de Mariemont est opérationnel depuis le 1er janvier sans verbalisation. Il atteste que 97% des automobilistes respectent la nouvelle limitation de vitesse de 30km/h, contre 50km/h jusqu'au 31 décembre. La ministre bruxelloise de la Mobilité et de la Sécurité routière Elke Van Den Brandt vise, pour faire respecter "la Ville 30", à développer la sensibilisation, l'amélioration de l'infrastructure et l'augmentation des contrôles et sanctions. "C'est une question de sécurité routière: si on roule moins vite, il y aura moins d'accidents, dont ceux avec un impact grave", souligne-t-elle. "La règle, c'est 30 km/h sauf si c'est indiqué que vous pouvez rouler plus vite. Sur les axes structurants, la vitesse est maintenue à 50 km/h, et même parfois 70 km/h. Il y a sur le site web de Bruxelles-Mobilité une carte avec les régimes de vitesse rue par rue. Dans les rues, quand il n'y a pas de panneau, c'est clair: c'est 30 km/h". 1.350 panneaux pour l'exception à 50km/h ont été installés avant le 31 décembre. Bruxelles Mobilité a de plus mis en oeuvre le retrait de 6.000 panneaux zones 30. Seules certaines zones 30 sur des axes à 50 ou 70km/h, par exemple aux abords d'écoles, resteront signalées. L'ensemble des panneaux seront enlevés pour le 31 mars et seront recyclés. Des installations d'aménagements, comme de coussins berlinois, sont planifiées. Trois nouveaux radars-tronçonsLe dispositif des radars a été renforcé avec la mise en service de trois nouveaux radars-tronçons mais aussi avec des radars préventifs qui indiquent simplement la vitesse aux automobilistes. Jusqu'alors la région comptait 90 radars fixes répressifs, sept lidar mis à disposition des zones de police et trois radars-tronçons (boulevard Léopold III, Tunnel Porte de Hal, Tunnel Stéphanie). Ce sont 60 radars fixes qui seront ajoutés dans les deux prochaines années. La Région a augmenté à 5,9 millions d'euros les fonds à disposition des Communes pour les investissements visant à améliorer la sécurité routière. L'appel à projets est ouvert jusqu'au 1er mars. Des études de mobilité visant à apaiser les quartiers Dielegem, Cureghem, Collignon-Josaphat, Saint-Gilles et Flagey-Etangs ont démarré en septembre et se termineront cet été. Fabrice Cumps, bourgmestre d'Anderlecht, explique que la commune "travaille à un contrat local de mobilité de la "Maille Cureghem" en partenariat étroit avec la Région et les usagers du quartier". Des aménagements seront prévus, notamment aux abords des Abattoirs.Le procureur du roi du parquet de Bruxelles Jean-Marc Meilleur remarque que "la prise en charge des infractions de roulage a fait l'objet de nombreux investissements ces dernières années, avec entre autres la création du centre de traitement des infractions de roulage ou encore l'automatisation du paiement des amendes de roulage". Un jugement du tribunal de police rendu à l'automne avait donné raison à un automobiliste roulant plus vite que les 30 km/h déjà largement généralisés sur le territoire de Schaerbeek par la Commune. Le juge avait alors estimé que la mise d'une artère en zone 30 nécessitait l'existence d'un danger. "Cette décision ne servira pas de précédent maintenant que nous avons modifié le code de la route", assure la ministre. Le législateur a, par voie d'arrêté, modifié le Code de la route pour faire de la vitesse de base dans l'ensemble de l'agglomération bruxelloise 30 km/h par défaut (précédemment 50km/h), sauf lorsqu'une exception est signalée.