Cupra est la division sportive du constructeur espagnol et il lui revient aussi de gérer la nouvelle écurie de bolides électriques. Le weekend dernier, à l'occasion de la finale du championnat TCR actuel à Barcelone, Cupra a profité de l'occasion pour évoquer la jonction vers la compétition automobile propre, en l'occurrence le e-TCR.

La Cupra e-Racer répond spécifiquement au cahier des charges de ce championnat inédit, mais on reconnaît évidemment à travers elle la Leon TCR victorieuse cette année. La différence, essentielle, réside dans l'adaptation de deux moteurs électriques produisant de concert un total e 680 ch.

Les promoteurs du TCR et le constructeur Seat veulent ainsi prouver que le championnat -TCR risque d'être non seulement relevé, mais aussi et surtout le théâtre de courses palpitantes. La Cupra e-Racer accuse tout de même 400 kilos de plus sur la balance (par rapport à la Leon TCR), et donc ses 680 ch ne sont pas de trop pour lui permettre de bondir de 0 à 100 km/h en 8,2 secondes.

Cupra espère avoir donné la bonne impulsion qui permettra à d'autres marques d'en faire autant et d'assurer la possibilité d'un championnat varié et relevé D'ici là, la marque espagnole poursuit la mise au point de sa nouvelle "arme verte".

Cupra est la division sportive du constructeur espagnol et il lui revient aussi de gérer la nouvelle écurie de bolides électriques. Le weekend dernier, à l'occasion de la finale du championnat TCR actuel à Barcelone, Cupra a profité de l'occasion pour évoquer la jonction vers la compétition automobile propre, en l'occurrence le e-TCR. La Cupra e-Racer répond spécifiquement au cahier des charges de ce championnat inédit, mais on reconnaît évidemment à travers elle la Leon TCR victorieuse cette année. La différence, essentielle, réside dans l'adaptation de deux moteurs électriques produisant de concert un total e 680 ch. Les promoteurs du TCR et le constructeur Seat veulent ainsi prouver que le championnat -TCR risque d'être non seulement relevé, mais aussi et surtout le théâtre de courses palpitantes. La Cupra e-Racer accuse tout de même 400 kilos de plus sur la balance (par rapport à la Leon TCR), et donc ses 680 ch ne sont pas de trop pour lui permettre de bondir de 0 à 100 km/h en 8,2 secondes.Cupra espère avoir donné la bonne impulsion qui permettra à d'autres marques d'en faire autant et d'assurer la possibilité d'un championnat varié et relevé D'ici là, la marque espagnole poursuit la mise au point de sa nouvelle "arme verte".