L' Ioniq 5 deviendra aussi le premier modèle de la nouvelle sous-marque Ioniq de Hyundai. Cette appellation n'est pas nouvelle dans la gamme puisqu'elle désigne des modèles électriques et hybrides déjà présent, mais la nouvelle génération s'annonce très différente. Les Ioniq à venir seront exclusivement animées par des moteurs électriques. Développée sur une nouvelle plateforme spécifique aux voitures électriques, la 5 dévoilera aussi un nouveau design à la fois futuriste et vintage (quelques détails rappellent notamment un modèle historique, la Pony). Le but est de rendre une voiture électrique sexy, donc désirable, ce qui n'était pas encore le cas dans la proposition des berlines Hyundai Ioniq actuelles. La partie avant se distingue par ses phares inspirés des pixels (évoquant l'univers du gaming, pour plaire aux jeunes) mais aussi son capot qui couvre toute la largeur de la voiture, éliminant les habituelles jonctions de carrosserie, ce qui génère un look très high-tech. Les jantes de 20 pouces sont les plus grandes jamais montées sur une Hyundai (électrique).

Concurrencer l'ID. 3

Les jantes de 20'' sont les plus grandes kamais montées sur une Hyundai (électrique)., GF
Les jantes de 20'' sont les plus grandes kamais montées sur une Hyundai (électrique). © GF

En somme, la Ioniq 5 se profile comme une berline compacte électrique très réaliste et capable de répondre aux besoins d'une petite famille. Il va sans dire que la Ioniq 5 sera une concurrente rude pour la Volkswagen ID. 3 même si en l'absence de données techniques on ne sait pas encore si les deux véhicules joueront dans le même segment. Cela dit, au vu des ambitions du constructeur coréen, la voiture sera certainement parée pour se hisser au rang des meilleures en termes de performances, d'autonomie et de rapidité de recharge. Une première mondiale digitale est prévue en février 2021.

L' Ioniq 5 deviendra aussi le premier modèle de la nouvelle sous-marque Ioniq de Hyundai. Cette appellation n'est pas nouvelle dans la gamme puisqu'elle désigne des modèles électriques et hybrides déjà présent, mais la nouvelle génération s'annonce très différente. Les Ioniq à venir seront exclusivement animées par des moteurs électriques. Développée sur une nouvelle plateforme spécifique aux voitures électriques, la 5 dévoilera aussi un nouveau design à la fois futuriste et vintage (quelques détails rappellent notamment un modèle historique, la Pony). Le but est de rendre une voiture électrique sexy, donc désirable, ce qui n'était pas encore le cas dans la proposition des berlines Hyundai Ioniq actuelles. La partie avant se distingue par ses phares inspirés des pixels (évoquant l'univers du gaming, pour plaire aux jeunes) mais aussi son capot qui couvre toute la largeur de la voiture, éliminant les habituelles jonctions de carrosserie, ce qui génère un look très high-tech. Les jantes de 20 pouces sont les plus grandes jamais montées sur une Hyundai (électrique). En somme, la Ioniq 5 se profile comme une berline compacte électrique très réaliste et capable de répondre aux besoins d'une petite famille. Il va sans dire que la Ioniq 5 sera une concurrente rude pour la Volkswagen ID. 3 même si en l'absence de données techniques on ne sait pas encore si les deux véhicules joueront dans le même segment. Cela dit, au vu des ambitions du constructeur coréen, la voiture sera certainement parée pour se hisser au rang des meilleures en termes de performances, d'autonomie et de rapidité de recharge. Une première mondiale digitale est prévue en février 2021.