"Seul 1 Belge sur 10 a déjà conduit un véhicule électrique", déclare Lies Eeckman, managing director de Polestar Belgium. "Ces conducteurs sont nettement plus positifs à l'égard des voitures électriques. Le manque d'infrastructures de recharge et l'autonomie dissuadent encore les Belges de passer à l'électrique. C'est pourquoi Polestar investit dans une infrastructure de recharge intelligente à usage domestique en collaboration avec Plugsurfing, Ionity et des acteurs locaux comme Smappee. Le nombre de bornes de recharge publiques augmente également."

Près de 5 Belges sur 10 ne sont pas convaincus par l'autonomie des voitures électriques, bien que 6 sur 10 passent en moyenne moins d'une heure par jour dans leur voiture. Lies Eeckman : "La Polestar 2 a une autonomie allant jusqu'à 540 kilomètres. Même les travailleurs qui parcourent de nombreux kilomètres par jour n'épuisent que rarement, voire jamais, leurs batteries. Dans un petit pays comme la Belgique, l'autonomie n'est vraiment pas un problème".

"Seul 1 Belge sur 10 a déjà conduit un véhicule électrique", déclare Lies Eeckman, managing director de Polestar Belgium. "Ces conducteurs sont nettement plus positifs à l'égard des voitures électriques. Le manque d'infrastructures de recharge et l'autonomie dissuadent encore les Belges de passer à l'électrique. C'est pourquoi Polestar investit dans une infrastructure de recharge intelligente à usage domestique en collaboration avec Plugsurfing, Ionity et des acteurs locaux comme Smappee. Le nombre de bornes de recharge publiques augmente également."Près de 5 Belges sur 10 ne sont pas convaincus par l'autonomie des voitures électriques, bien que 6 sur 10 passent en moyenne moins d'une heure par jour dans leur voiture. Lies Eeckman : "La Polestar 2 a une autonomie allant jusqu'à 540 kilomètres. Même les travailleurs qui parcourent de nombreux kilomètres par jour n'épuisent que rarement, voire jamais, leurs batteries. Dans un petit pays comme la Belgique, l'autonomie n'est vraiment pas un problème".