En 1936, Opel a été le premier constructeur automobile allemand à mettre sur la route une compacte abordable et familiale, la Kadett. Après la guerre, le marché des compactes s'est même tellement développé avec le Wirtschaftswunder (miracle économique) allemand qu'Opel, dès 1962, a construit une usine de production spécialement pour la Kadett à Bochum, dans l'Ouest de l'Allemagne. Chaque génération de Kadett, puis d'Astra (nom que portait déjà les Kadett vendues en Grande-Bretagne sous la marque Vauxhall) a apporté son lot d'innovations, comme le moteur 4 cylindres refroidi par eau de la Kadett A (1962), la carrosserie remarquablement aérodynamique de la Kadett E (1984) ou l'éclairage avant adaptatif (AFL) de l'Astra H (2004). Les atouts de la Kadett A (1962-1965) étaient son moteur 1,0 litre plein de vie, son grand coffre et un espace intérieur généreux pour les passagers. Anecdote amusante, le bouchon du réservoir de carburant se trouvait à l'extérieur, et non dans le coffre, qui était réservé au rangement facile des bagages. "Vous ne sentirez jamais l'essence dans le coffre," s'amusaient à souligner les publicités dans un message ironique visant directement Volkswagen et sa Coccinelle. En 1979, apparaît la Kadett D, qui passe à la traction avant, une solution déjà utilisée par nombre de ses rivales françaises et italiennes, mais aussi allemandes, VW Golf en tête.

En 1936, Opel a été le premier constructeur automobile allemand à mettre sur la route une compacte abordable et familiale, la Kadett. Après la guerre, le marché des compactes s'est même tellement développé avec le Wirtschaftswunder (miracle économique) allemand qu'Opel, dès 1962, a construit une usine de production spécialement pour la Kadett à Bochum, dans l'Ouest de l'Allemagne. Chaque génération de Kadett, puis d'Astra (nom que portait déjà les Kadett vendues en Grande-Bretagne sous la marque Vauxhall) a apporté son lot d'innovations, comme le moteur 4 cylindres refroidi par eau de la Kadett A (1962), la carrosserie remarquablement aérodynamique de la Kadett E (1984) ou l'éclairage avant adaptatif (AFL) de l'Astra H (2004). Les atouts de la Kadett A (1962-1965) étaient son moteur 1,0 litre plein de vie, son grand coffre et un espace intérieur généreux pour les passagers. Anecdote amusante, le bouchon du réservoir de carburant se trouvait à l'extérieur, et non dans le coffre, qui était réservé au rangement facile des bagages. "Vous ne sentirez jamais l'essence dans le coffre," s'amusaient à souligner les publicités dans un message ironique visant directement Volkswagen et sa Coccinelle. En 1979, apparaît la Kadett D, qui passe à la traction avant, une solution déjà utilisée par nombre de ses rivales françaises et italiennes, mais aussi allemandes, VW Golf en tête.