Cette nouvelle 170, développée par l'ingénieur Hans Nibel (remplaçant de Ferdinand Porsche parti exercer ses talents chez Steyr), est une voiture compacte et financièrement abordable, selon les standards de l'époque du moins. Révélée en 1931, soit 5 ans après la fusion entre Daimler et Benz-Mannheim, cette Mercedes a été la première voiture particulière de série à posséder une suspension à 4 roues indépendantes, selon une architecture inaugurée par la confidentielle mais révolutionnaire Röhr 8 de 1927, dont les essieux avant et arrière étaient suspendus par des lames de ressort transversales.

Au plan mécanique, cette Mercedes est animée par un petit moteur 6 cylindres en ligne d'une cylindrée de 1.692 cc qui délivre 32 ch. Il est associé à une boîte de vitesses manuelle à 3 rapports + overdrive. Le modèle rencontre un succès immédiat. Avec 4.438 unités écoulées en 1932, première année complète de production, cette 170 représente près de 75% de la production annuelle de voitures de tourisme chez Mercedes-Benz qui s'élève cette année-là à 5.996 véhicules. La voiture se caractérise encore par un poids de 1.455 kilos et une vitesse de pointe de 90 km/h, chiffre respectable pour l'époque. Au total cette 170 "W15" a été fabriquée à 13.775 exemplaires jusqu'en 1936, année de son remplacement par la 170 V à moteur 4 cylindres.

Cette nouvelle 170, développée par l'ingénieur Hans Nibel (remplaçant de Ferdinand Porsche parti exercer ses talents chez Steyr), est une voiture compacte et financièrement abordable, selon les standards de l'époque du moins. Révélée en 1931, soit 5 ans après la fusion entre Daimler et Benz-Mannheim, cette Mercedes a été la première voiture particulière de série à posséder une suspension à 4 roues indépendantes, selon une architecture inaugurée par la confidentielle mais révolutionnaire Röhr 8 de 1927, dont les essieux avant et arrière étaient suspendus par des lames de ressort transversales. Au plan mécanique, cette Mercedes est animée par un petit moteur 6 cylindres en ligne d'une cylindrée de 1.692 cc qui délivre 32 ch. Il est associé à une boîte de vitesses manuelle à 3 rapports + overdrive. Le modèle rencontre un succès immédiat. Avec 4.438 unités écoulées en 1932, première année complète de production, cette 170 représente près de 75% de la production annuelle de voitures de tourisme chez Mercedes-Benz qui s'élève cette année-là à 5.996 véhicules. La voiture se caractérise encore par un poids de 1.455 kilos et une vitesse de pointe de 90 km/h, chiffre respectable pour l'époque. Au total cette 170 "W15" a été fabriquée à 13.775 exemplaires jusqu'en 1936, année de son remplacement par la 170 V à moteur 4 cylindres.