Cette année 2021, qui voit les 24 Heures du Mans se disputer exceptionnellement à la fin du mois d'août, pandémie de Covid-19 oblige, est aussi à marquer d'une pierre blanche pour Mazda, car le constructeur japonais célèbre un anniversaire spécial pour la marque et son histoire technologique. En effet, il y a 30 ans, à 16 heures, le dimanche 23 juin 1991, le pilote britannique Johnny Herbert apprenait la nouvelle sur la radio (crachotante...) de l'équipe alors qu'il volait littéralement sur la ligne droite des Hunaudières (Mulsanne Straight dans la langue de Shakespeare) au volant de sa Mazda 787B orange. Herbert et ses coéquipiers (Volker Weidler et Bertrand Gachot), avaient remporté les très exigeantes 24 heures du Mans, la course d'endurance la plus célèbre du monde. Extrêmement populaire, cette victoire a marqué l'histoire de l'automobile. En effet, jamais auparavant une voiture animée par un moteur rotatif Wankel ne s'était imposée dans l'épreuve mancelle. La Mazda victorieuse était équipée d'un moteur quadrirotor atmosphérique de 700 ch. La 787B a aussi été la première voiture de conception japonaise à remporter les 24 Heures du Mans et il faudra attendre 2018 pour voir une autre japonaise, une Toyota en l'occurrence, remporter la course.

Cette année 2021, qui voit les 24 Heures du Mans se disputer exceptionnellement à la fin du mois d'août, pandémie de Covid-19 oblige, est aussi à marquer d'une pierre blanche pour Mazda, car le constructeur japonais célèbre un anniversaire spécial pour la marque et son histoire technologique. En effet, il y a 30 ans, à 16 heures, le dimanche 23 juin 1991, le pilote britannique Johnny Herbert apprenait la nouvelle sur la radio (crachotante...) de l'équipe alors qu'il volait littéralement sur la ligne droite des Hunaudières (Mulsanne Straight dans la langue de Shakespeare) au volant de sa Mazda 787B orange. Herbert et ses coéquipiers (Volker Weidler et Bertrand Gachot), avaient remporté les très exigeantes 24 heures du Mans, la course d'endurance la plus célèbre du monde. Extrêmement populaire, cette victoire a marqué l'histoire de l'automobile. En effet, jamais auparavant une voiture animée par un moteur rotatif Wankel ne s'était imposée dans l'épreuve mancelle. La Mazda victorieuse était équipée d'un moteur quadrirotor atmosphérique de 700 ch. La 787B a aussi été la première voiture de conception japonaise à remporter les 24 Heures du Mans et il faudra attendre 2018 pour voir une autre japonaise, une Toyota en l'occurrence, remporter la course.