Depuis ses succès en championnat du monde des rallyes, Hyundai redéveloppe une gamme de sportive routière. Cette fois, c'est au tour du SUV compact, le Kona, d'adopter le badge "N". Le coeur de ce petit musclé est emprunté à la berline i30 N, à savoir un 2 litres turbocompressé développant 280 ch et 392 Nm. Il est couplé à une boîte de vitesses automatique à double embrayage calibrée au tempérament sportif, ce qui maximise le plaisir au volant. Ainsi boosté, le Kona N bondit de 0 à 100 km/h en 5,5 secondes et est capable d'atteindre 240 km/h sur un circuit. Au-delà de ces chronos, certes, impressionnants, il faut d'abord considérer ce Kona N comme un SUV fun, réactif et dégageant un certain plaisir de conduire, plutôt qu'un sportif radical. A cet égard, la marque l'enrichit de roues et de pneus sportifs de 19 pouces ainsi que d'un différentiel à glissement limité électronique pour optimiser ses passages en courbes. Dans cette optique, les suspensions sont adaptées aux prétentions sportives.

Le style est plus expressif, mais pas excessif., GF
Le style est plus expressif, mais pas excessif. © GF

Pour le reste, le look est subtilement plus expressif (caisse plus basse, grosses roues, peinture intégrale), mais dégage surtout un côté chic qui séduira les amateurs d'engins différents et décalés. L'intérieur du KONA N transmet également l'esprit N avec des détails spécifiques à la marque tels que les accents de couleur Performance Blue, les sièges, le volant, le pommeau de levier de vitesse et le pédalier en métal. Le Kona N est également équipé d'un nouveau système d'infodivertissement et d'un tableau de bord numérique de 10,25 pouces avec un affichage tête haute. Une gamme complète de dispositifs d'aide à la conduite et de sécurité reste bien entendu prévue. A l'heure de rédiger ces lignes, ni prix ni date de lancement n'ont été communiqués pour la Belgique.

Depuis ses succès en championnat du monde des rallyes, Hyundai redéveloppe une gamme de sportive routière. Cette fois, c'est au tour du SUV compact, le Kona, d'adopter le badge "N". Le coeur de ce petit musclé est emprunté à la berline i30 N, à savoir un 2 litres turbocompressé développant 280 ch et 392 Nm. Il est couplé à une boîte de vitesses automatique à double embrayage calibrée au tempérament sportif, ce qui maximise le plaisir au volant. Ainsi boosté, le Kona N bondit de 0 à 100 km/h en 5,5 secondes et est capable d'atteindre 240 km/h sur un circuit. Au-delà de ces chronos, certes, impressionnants, il faut d'abord considérer ce Kona N comme un SUV fun, réactif et dégageant un certain plaisir de conduire, plutôt qu'un sportif radical. A cet égard, la marque l'enrichit de roues et de pneus sportifs de 19 pouces ainsi que d'un différentiel à glissement limité électronique pour optimiser ses passages en courbes. Dans cette optique, les suspensions sont adaptées aux prétentions sportives. Pour le reste, le look est subtilement plus expressif (caisse plus basse, grosses roues, peinture intégrale), mais dégage surtout un côté chic qui séduira les amateurs d'engins différents et décalés. L'intérieur du KONA N transmet également l'esprit N avec des détails spécifiques à la marque tels que les accents de couleur Performance Blue, les sièges, le volant, le pommeau de levier de vitesse et le pédalier en métal. Le Kona N est également équipé d'un nouveau système d'infodivertissement et d'un tableau de bord numérique de 10,25 pouces avec un affichage tête haute. Une gamme complète de dispositifs d'aide à la conduite et de sécurité reste bien entendu prévue. A l'heure de rédiger ces lignes, ni prix ni date de lancement n'ont été communiqués pour la Belgique.