Husqvarna est une marque de motos dont l'histoire est intimement liée, depuis très longtemps, à la compétition. Un constructeur réputé pour ses machines de cross, d'enduro, mais aussi de route performantes et, à tout le moins, de caractère.Aujourd'hui la marque aux origines suédoises (propriété de l'autrichien KTM, après être passé par Ducati-Cagiva, puis BMW) et dont la division motos fut fondée en 1903, porte un regard sur les nouveaux besoins de mobilité individuelle. Après avoir annoncé son entrée dans le secteur de la mobilité électrique avec la moto électrique E-Pilen, Husqvarna dévoile le Vektorr, un concept de scooter électrique qui annonce son premier modèle du genre et qui possède tout pour séduire les citadins actifs.

Phare à diodes, écopes latérales qui élargissent le scooter, le design rappelle celui des "grosses" motos de la marque., GF
Phare à diodes, écopes latérales qui élargissent le scooter, le design rappelle celui des "grosses" motos de la marque. © GF

Compact et stylé, le Vektorr est ce qu'on a coutume d'appeler un scooter électrique "équivalent 50cc thermique", c'est à dire dont la vitesse est limitée à 45 km/h. Sa batterie lui permettrait d'accomplir, dans le meilleur des cas, 95 km avec de nécessiter sa recharge. Pour l'instant, c'est tout ce que la marque dévoile - techniquement - à son sujet. La version définitive devrait par contre ne pas évoluer au niveau du style qui reste très Husqvarna, c'est-à-dire privilégiant les formes et graphismes soignés. La marque ne s'arrête pas là et propose parallèlement sa première trottinette électrique, la Bltz. Pliable et transportable dans le coffre d'une petite voiture et/ou à l'intérieur d'un bâtiment, voire dans les transports en commun, c'est un complément idéal aux moyens de locomotion habituels. Très compacte, elle porte elle aussi clairement les couleurs et le style de la marque. L'expansion de Husqvarna Motorcycles dans le domaine de la mobilité zéro émission se traduit également par la volonté d'étendre ses points de vente. Le constructeur recherche activement des concessionnaires dans les principales zones métropolitaines européennes, en se concentrant, dans un premier temps, sur l'Espagne, la France, l'Italie et l'Allemagne.

Husqvarna est une marque de motos dont l'histoire est intimement liée, depuis très longtemps, à la compétition. Un constructeur réputé pour ses machines de cross, d'enduro, mais aussi de route performantes et, à tout le moins, de caractère.Aujourd'hui la marque aux origines suédoises (propriété de l'autrichien KTM, après être passé par Ducati-Cagiva, puis BMW) et dont la division motos fut fondée en 1903, porte un regard sur les nouveaux besoins de mobilité individuelle. Après avoir annoncé son entrée dans le secteur de la mobilité électrique avec la moto électrique E-Pilen, Husqvarna dévoile le Vektorr, un concept de scooter électrique qui annonce son premier modèle du genre et qui possède tout pour séduire les citadins actifs. Compact et stylé, le Vektorr est ce qu'on a coutume d'appeler un scooter électrique "équivalent 50cc thermique", c'est à dire dont la vitesse est limitée à 45 km/h. Sa batterie lui permettrait d'accomplir, dans le meilleur des cas, 95 km avec de nécessiter sa recharge. Pour l'instant, c'est tout ce que la marque dévoile - techniquement - à son sujet. La version définitive devrait par contre ne pas évoluer au niveau du style qui reste très Husqvarna, c'est-à-dire privilégiant les formes et graphismes soignés. La marque ne s'arrête pas là et propose parallèlement sa première trottinette électrique, la Bltz. Pliable et transportable dans le coffre d'une petite voiture et/ou à l'intérieur d'un bâtiment, voire dans les transports en commun, c'est un complément idéal aux moyens de locomotion habituels. Très compacte, elle porte elle aussi clairement les couleurs et le style de la marque. L'expansion de Husqvarna Motorcycles dans le domaine de la mobilité zéro émission se traduit également par la volonté d'étendre ses points de vente. Le constructeur recherche activement des concessionnaires dans les principales zones métropolitaines européennes, en se concentrant, dans un premier temps, sur l'Espagne, la France, l'Italie et l'Allemagne.