Le premier CR-V est sorti des chaînes d'assemblage de Honda voici une vingtaine d'années, apparaissant en même temps que le Toyota RAV4. La cinquième génération repose sur la nouvelle plate-forme modulaire qui sera utilisée pour tous les futurs modèles Honda. Grâce à l'utilisation renforcée d'acier à haute capacité, la résistance à la torsion a été améliorée de 25 %.

Honda est réputé pour ne pas hésiter à adopter des solutions radicales. Il en va de même avec ce nouveau CR-V. Le constructeur japonais a en effet éliminé de cette gamme les motorisations diesel, ne proposant désormais plus qu'un seul moteur à essence.

Ce 1.5 V-TECH turbo très dynamique, nous le connaissons de la Civic et du HR-V. Sur le nouveau CR-V, ce moteur délivre avec la boîte manuelle 173 ch et 220 Nm de couple, et avec la transmission automatique 193 ch et 243 Nm. Honda a équipé ce moteur d'un filtre à particules, anticipant sur les normes d'émissions européennes très strictes qui s'annoncent.

Off the record, il se dit toutefois que Honda n'a pas totalement abandonné le moteur diesel. Cette motorisation reste au programme dans certains pays asiatiques et son retour en Europe ne serait pas exclu si cela s'avérait nécessaire. Tout reste en effet possible pour être en mesure de répondre, en 2021, à l'objectif de 95 g/km C02 imposé par la Commission européenne. La transmission intégrale n'est disponible qu'avec la boîte automatique et la variante de 193 ch.

PLUS D'ESPACE AUX JAMBES

Par rapport au modèle de quatrième génération, le nouveau CR-V est 3 cm plus large et son empattement a augmenté de 4 cm, lui permettant d'offrir davantage d'espace aux jambes et un volume de coffre de 561 l. La deuxième rangée de sièges peut coulisser sur une longueur de 15 cm. Pour la première fois, le CR-V propose aussi une troisième rangée de sièges. Le volume du coffre est alors réduit à 150 l.

Le nouveau CR-V est naturellement doté de systèmes d'assistance et d'infodivertissement modernes. Proposé de série, le pack de sécurité Sensing explique le score élevé obtenu par le CR-V dans le cadre des crash-tests NCAP.

Avec un Champion du monde, on peut se montrer exigeant. Le nouveau CR-V répond à ces exigences. En plus d'afficher un style des plus attrayants, il bénéficie de nombreux équipements d'assistance et de connectivité qui en font un SUV très sûr et un modèle familial confortable. Le CR-V devrait donc être en mesure d'apporter une réponse, sur le marché européen, à la concurrence allemande et asiatique.

Le premier CR-V est sorti des chaînes d'assemblage de Honda voici une vingtaine d'années, apparaissant en même temps que le Toyota RAV4. La cinquième génération repose sur la nouvelle plate-forme modulaire qui sera utilisée pour tous les futurs modèles Honda. Grâce à l'utilisation renforcée d'acier à haute capacité, la résistance à la torsion a été améliorée de 25 %. Honda est réputé pour ne pas hésiter à adopter des solutions radicales. Il en va de même avec ce nouveau CR-V. Le constructeur japonais a en effet éliminé de cette gamme les motorisations diesel, ne proposant désormais plus qu'un seul moteur à essence. Ce 1.5 V-TECH turbo très dynamique, nous le connaissons de la Civic et du HR-V. Sur le nouveau CR-V, ce moteur délivre avec la boîte manuelle 173 ch et 220 Nm de couple, et avec la transmission automatique 193 ch et 243 Nm. Honda a équipé ce moteur d'un filtre à particules, anticipant sur les normes d'émissions européennes très strictes qui s'annoncent. Off the record, il se dit toutefois que Honda n'a pas totalement abandonné le moteur diesel. Cette motorisation reste au programme dans certains pays asiatiques et son retour en Europe ne serait pas exclu si cela s'avérait nécessaire. Tout reste en effet possible pour être en mesure de répondre, en 2021, à l'objectif de 95 g/km C02 imposé par la Commission européenne. La transmission intégrale n'est disponible qu'avec la boîte automatique et la variante de 193 ch. Par rapport au modèle de quatrième génération, le nouveau CR-V est 3 cm plus large et son empattement a augmenté de 4 cm, lui permettant d'offrir davantage d'espace aux jambes et un volume de coffre de 561 l. La deuxième rangée de sièges peut coulisser sur une longueur de 15 cm. Pour la première fois, le CR-V propose aussi une troisième rangée de sièges. Le volume du coffre est alors réduit à 150 l. Le nouveau CR-V est naturellement doté de systèmes d'assistance et d'infodivertissement modernes. Proposé de série, le pack de sécurité Sensing explique le score élevé obtenu par le CR-V dans le cadre des crash-tests NCAP. Avec un Champion du monde, on peut se montrer exigeant. Le nouveau CR-V répond à ces exigences. En plus d'afficher un style des plus attrayants, il bénéficie de nombreux équipements d'assistance et de connectivité qui en font un SUV très sûr et un modèle familial confortable. Le CR-V devrait donc être en mesure d'apporter une réponse, sur le marché européen, à la concurrence allemande et asiatique.