Le groupe offrira dans un premier temps deux nouveaux produits: EP1, une sorte de boîte de livraisons sur roulettes, et EV600, une camionnette électrique ayant une portée de 400 kilomètres par charge.

FedEx Express, division du transporteur FedEx, sera le premier client de cette nouvelle offre et devrait recevoir les premiers exemplaires du EP1 prochainement et des EV600 d'ici la fin de l'année.

Mais GM prévoit aussi de proposer des services, comme des infrastructures de recharge électrique ou une plateforme de gestion de la flotte d'appareils BrightDrop.

"Nous nous appuyons sur notre expertise significative dans l'électrification, les applications de mobilité, la télématique et la gestion de flotte, en regroupant l'ensemble sous un guichet unique permettant aux clients de transporter leurs marchandises d'une manière plus efficace et plus durable", a commenté la patronne de GM, Mary Barra, citée dans le communiqué.

Cette nouvelle initiative, annoncée dans le cadre du salon de la tech grand public de Las Vegas (CES), s'inscrit dans la stratégie du groupe de mettre l'accent sur les véhicules électriques.

GM a en effet prévu d'investir 27 milliards de dollars (22 Mds EUR) d'ici 2025 dans les véhicules électriques et autonomes, notamment pour mieux faire face à Tesla et à de jeunes concurrents.

Le constructeur espère lancer 30 nouveaux modèles de véhicules électriques d'ici fin 2025, avec des exemplaires dans chacune des quatre marques du groupe -- Cadillac, GMC, Chevrolet et Buick.

L'incursion plus spécifique de GM dans la logistique annoncée mardi intervient également alors qu'Amazon a récemment dévoilé son premier véhicule de livraison tout électrique, des camionnettes fabriquées par la start-up Rivian.

Le groupe offrira dans un premier temps deux nouveaux produits: EP1, une sorte de boîte de livraisons sur roulettes, et EV600, une camionnette électrique ayant une portée de 400 kilomètres par charge.FedEx Express, division du transporteur FedEx, sera le premier client de cette nouvelle offre et devrait recevoir les premiers exemplaires du EP1 prochainement et des EV600 d'ici la fin de l'année. Mais GM prévoit aussi de proposer des services, comme des infrastructures de recharge électrique ou une plateforme de gestion de la flotte d'appareils BrightDrop. "Nous nous appuyons sur notre expertise significative dans l'électrification, les applications de mobilité, la télématique et la gestion de flotte, en regroupant l'ensemble sous un guichet unique permettant aux clients de transporter leurs marchandises d'une manière plus efficace et plus durable", a commenté la patronne de GM, Mary Barra, citée dans le communiqué. Cette nouvelle initiative, annoncée dans le cadre du salon de la tech grand public de Las Vegas (CES), s'inscrit dans la stratégie du groupe de mettre l'accent sur les véhicules électriques.GM a en effet prévu d'investir 27 milliards de dollars (22 Mds EUR) d'ici 2025 dans les véhicules électriques et autonomes, notamment pour mieux faire face à Tesla et à de jeunes concurrents.Le constructeur espère lancer 30 nouveaux modèles de véhicules électriques d'ici fin 2025, avec des exemplaires dans chacune des quatre marques du groupe -- Cadillac, GMC, Chevrolet et Buick.L'incursion plus spécifique de GM dans la logistique annoncée mardi intervient également alors qu'Amazon a récemment dévoilé son premier véhicule de livraison tout électrique, des camionnettes fabriquées par la start-up Rivian.