Lorsque Ghostbusters sort au cinéma en 1984, le film va devenir un phénomène culturel grâce à son mélange révolutionnaire (à l'époque) de comédie, de science-fiction, d'horreur et d'action. D'ailleurs, le long métrage hollywoodien est considéré comme l'un des premiers blockbusters du cinéma. Il y a eu une suite en 1989, un reboot en 2016 et maintenant, près de 30 ans après l'original, Ghostbusters : Afterlife vient de sortir dans les salles obscures belges.

Cadillac en star

Et comme dans tous les grands films, il y a souvent une voiture, en l'occurrence un break Cadillac de 1959, mieux connu sous le nom d'Ecto-1 (sa plaque personnalisée). Un engin qui va évidemment motiver de nombreux cinéphiles passionnés d'automobiles à la posséder, en miniature ou en vrai. Récemment, la firme de jouet Lego a commercialisé un kit permettant de récréer Ecto-1.L'authentique Ecto-1 est basée sur un châssis commercial Cadillac série 75 de 1959 que le carrossier Miller-Meteor a transformé en ambulances et corbillards (certaines voitures faisant "double usage"). Typiquement américaine dans ses proportions, elle mesure 6,4 mètres. Sous le capot, un imposant V8 de 6,4 litres à la consommation gargantuesque. Seuls 25 exemplaires de ces Miller-Meteor Futura ont été construits et au moins deux d'entre eux ont appartenu à Sony pour être utilisés dans les films Ghostbusters. Une troisième a été achetée et transformée à des fins promotionnelles.

La Cadillac Ecto-1 reprend du service. Elle roule de façon bien réelle, mais aussi grâce aux effets spéciaux numériques modernes., Sony Pictures
La Cadillac Ecto-1 reprend du service. Elle roule de façon bien réelle, mais aussi grâce aux effets spéciaux numériques modernes. © Sony Pictures

Si vous souhaitez en posséder une, ce n'est donc pas gagné, d'autant que le succès du film a influencé la cote. Selon le service d'évaluation de la maison Hagerty, l'une des voitures du film a été proposée au magazine américain Hemmings pour 149.998 $ en 2007. Un an plus tard, une autre des voitures, apparemment fabriquée pour le parc à thème Universal Studios en Floride, était proposée sur eBay à 45.000 dollars. Deux ans plus tard, une de ces mêmes voitures s'est vendue aux enchères à Barrett-Jackson pour 88.000 dollars. Dans les années qui ont suivi, les prix ont littéralement explosé. Pour une authentique voiture de cinéma, avec historique certifié, Hagerty estime désormais la valeur à plus de 500.000 dollars.

Evidemment, cette rareté a donné des idées à des fans hard core, qui ont réalisé des répliques qui se revendent également à prix d'or. En 2020, l'une d'entre elles s'est vendue aux USA pour 220.000 dollars. Elle était construite sur base d'un corbillard Cadillac Superior de 1959. Plus près de nous, en Angleterre, une autre s'est vendue en 2014 contre environ 200.000 euros et en 2020, un anglais a déniché un exemplaire en mauvais état pour 70.000 livres, auxquels il a fallu ajouter 80.000 livres de frais pour redonner à ce monument roulant ses paillettes de cinéma.

Lorsque Ghostbusters sort au cinéma en 1984, le film va devenir un phénomène culturel grâce à son mélange révolutionnaire (à l'époque) de comédie, de science-fiction, d'horreur et d'action. D'ailleurs, le long métrage hollywoodien est considéré comme l'un des premiers blockbusters du cinéma. Il y a eu une suite en 1989, un reboot en 2016 et maintenant, près de 30 ans après l'original, Ghostbusters : Afterlife vient de sortir dans les salles obscures belges.Et comme dans tous les grands films, il y a souvent une voiture, en l'occurrence un break Cadillac de 1959, mieux connu sous le nom d'Ecto-1 (sa plaque personnalisée). Un engin qui va évidemment motiver de nombreux cinéphiles passionnés d'automobiles à la posséder, en miniature ou en vrai. Récemment, la firme de jouet Lego a commercialisé un kit permettant de récréer Ecto-1.L'authentique Ecto-1 est basée sur un châssis commercial Cadillac série 75 de 1959 que le carrossier Miller-Meteor a transformé en ambulances et corbillards (certaines voitures faisant "double usage"). Typiquement américaine dans ses proportions, elle mesure 6,4 mètres. Sous le capot, un imposant V8 de 6,4 litres à la consommation gargantuesque. Seuls 25 exemplaires de ces Miller-Meteor Futura ont été construits et au moins deux d'entre eux ont appartenu à Sony pour être utilisés dans les films Ghostbusters. Une troisième a été achetée et transformée à des fins promotionnelles.Si vous souhaitez en posséder une, ce n'est donc pas gagné, d'autant que le succès du film a influencé la cote. Selon le service d'évaluation de la maison Hagerty, l'une des voitures du film a été proposée au magazine américain Hemmings pour 149.998 $ en 2007. Un an plus tard, une autre des voitures, apparemment fabriquée pour le parc à thème Universal Studios en Floride, était proposée sur eBay à 45.000 dollars. Deux ans plus tard, une de ces mêmes voitures s'est vendue aux enchères à Barrett-Jackson pour 88.000 dollars. Dans les années qui ont suivi, les prix ont littéralement explosé. Pour une authentique voiture de cinéma, avec historique certifié, Hagerty estime désormais la valeur à plus de 500.000 dollars.Evidemment, cette rareté a donné des idées à des fans hard core, qui ont réalisé des répliques qui se revendent également à prix d'or. En 2020, l'une d'entre elles s'est vendue aux USA pour 220.000 dollars. Elle était construite sur base d'un corbillard Cadillac Superior de 1959. Plus près de nous, en Angleterre, une autre s'est vendue en 2014 contre environ 200.000 euros et en 2020, un anglais a déniché un exemplaire en mauvais état pour 70.000 livres, auxquels il a fallu ajouter 80.000 livres de frais pour redonner à ce monument roulant ses paillettes de cinéma.