Depuis près de 15 ans, Dacia propose des véhicules simples et attractifs en s'appuyant sur des technologies éprouvées de Renault qu'elle récupère à meilleur coût. Tout bénéfice pour le client final qui peut s'acheter du neuf ou prix de l'occasion, dans différents segments, dont le SUV avec le Duster, l'un des modèles les plus vendus dans cette catégorie en Europe. La marque franco-roumaine veut élargir sa position en explorant notamment le segment C, une ambition symbolisée par le concept Bigster. Encore à l'état de prototype, l'engin semble pourtant proche du stade de la mise en production.

4,6 m de robustesse

D'allure séduisante pour qui apprécie les voitures carrées, le Bigster devrait fidéliser une partie de la clientèle Duster, mais également conquérir de nouveaux clients., GF
D'allure séduisante pour qui apprécie les voitures carrées, le Bigster devrait fidéliser une partie de la clientèle Duster, mais également conquérir de nouveaux clients. © GF

Fidèle à l'esprit Dacia, ce Bigster est un SUV de 4,6 m robuste et spacieux. Avide de plein air et de routes poussiéreuses, il offre sans superflu tout ce qui est essentiel pour un SUV de son segment, mais au prix d'un véhicule du segment inférieur. Future figure de proue de la gamme Dacia, tout porte à croire qu'il recevra des motorisations alternatives et hybrides grâce à sa plateforme CMF-B, permettant à la marque de garantir sa conformité avec l'évolution des réglementations (CO2) et répondre aux attentes des clients. Pour maintenir son modèle basé sur la mise en place maxximale d' économies d'échelle, Dacia va se lier davantage à Lada. L'utilisation par Dacia et Lada de la plateforme CMF-B de l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, très flexible, va permettre de passer de 4 plateformes à 1 seule et de 18 "caisses" à 11.

Depuis près de 15 ans, Dacia propose des véhicules simples et attractifs en s'appuyant sur des technologies éprouvées de Renault qu'elle récupère à meilleur coût. Tout bénéfice pour le client final qui peut s'acheter du neuf ou prix de l'occasion, dans différents segments, dont le SUV avec le Duster, l'un des modèles les plus vendus dans cette catégorie en Europe. La marque franco-roumaine veut élargir sa position en explorant notamment le segment C, une ambition symbolisée par le concept Bigster. Encore à l'état de prototype, l'engin semble pourtant proche du stade de la mise en production. Fidèle à l'esprit Dacia, ce Bigster est un SUV de 4,6 m robuste et spacieux. Avide de plein air et de routes poussiéreuses, il offre sans superflu tout ce qui est essentiel pour un SUV de son segment, mais au prix d'un véhicule du segment inférieur. Future figure de proue de la gamme Dacia, tout porte à croire qu'il recevra des motorisations alternatives et hybrides grâce à sa plateforme CMF-B, permettant à la marque de garantir sa conformité avec l'évolution des réglementations (CO2) et répondre aux attentes des clients. Pour maintenir son modèle basé sur la mise en place maxximale d' économies d'échelle, Dacia va se lier davantage à Lada. L'utilisation par Dacia et Lada de la plateforme CMF-B de l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, très flexible, va permettre de passer de 4 plateformes à 1 seule et de 18 "caisses" à 11.