La branche mobilité du groupe D'Ieteren vise, en 2025, à réduire de 50% l'empreinte carbone de ses activités agissant concrètement sur la gestion de ses flottes de véhicule, sa logistique et sa consommation d'énergie. Parallèlement à ces actions, l'entreprise compense dès à présent ses émissions de CO2 et est désormais neutre en carbone, en ligne avec "sa volonté de prendre sa responsabilité climatique et de ne pas transférer l'impact climatique aux générations à venir", souligne les responsables du groupe. Denis Gorteman, CEO, explique : "L'engagement que nous prenons en termes de réduction de nos émissions de CO2 via un plan d'action rigoureux est très ambitieux et supérieur aux objectifs fixés par l'Accord de Paris pour contenir la hausse des températures à 1,5°C.

Malgré un contexte économique incertain, nous ne voulons pas éluder les défis relatifs à la durabilité sociétale et investissons pour l'avenir. N°1 dans notre secteur d'activité, nous souhaitons étendre notre position de leader dans le domaine de la responsabilité sociétale." D'Ieteren mesure et travaille à la réduction de ses émissions de CO2 depuis plus de 10 ans. L'entreprise a décidé d'élever ses ambitions face à l'urgence climatique. En 2020, D'Ieteren a réduit de 20% ses émissions de CO2 par rapport à 2019, année de référence sur la base de laquelle est fixé l'objectif carbone à 2025.

Cette réduction s'explique notamment par la diminution des volumes de véhicules neufs et de pièces de rechange livrés aux concessions et l'intensification du télétravail du fait de la crise sanitaire. Le défi pour D'Ieteren est, dans un premier temps, de contenir l'évolution de ses émissions dans un contexte de retour progressif à la "normale", tout en mettant rapidement en oeuvre des actions de réduction de CO2 "impactantes et durables pour atteindre l'objectif fixé en 2025."

La branche mobilité du groupe D'Ieteren vise, en 2025, à réduire de 50% l'empreinte carbone de ses activités agissant concrètement sur la gestion de ses flottes de véhicule, sa logistique et sa consommation d'énergie. Parallèlement à ces actions, l'entreprise compense dès à présent ses émissions de CO2 et est désormais neutre en carbone, en ligne avec "sa volonté de prendre sa responsabilité climatique et de ne pas transférer l'impact climatique aux générations à venir", souligne les responsables du groupe. Denis Gorteman, CEO, explique : "L'engagement que nous prenons en termes de réduction de nos émissions de CO2 via un plan d'action rigoureux est très ambitieux et supérieur aux objectifs fixés par l'Accord de Paris pour contenir la hausse des températures à 1,5°C. Malgré un contexte économique incertain, nous ne voulons pas éluder les défis relatifs à la durabilité sociétale et investissons pour l'avenir. N°1 dans notre secteur d'activité, nous souhaitons étendre notre position de leader dans le domaine de la responsabilité sociétale." D'Ieteren mesure et travaille à la réduction de ses émissions de CO2 depuis plus de 10 ans. L'entreprise a décidé d'élever ses ambitions face à l'urgence climatique. En 2020, D'Ieteren a réduit de 20% ses émissions de CO2 par rapport à 2019, année de référence sur la base de laquelle est fixé l'objectif carbone à 2025. Cette réduction s'explique notamment par la diminution des volumes de véhicules neufs et de pièces de rechange livrés aux concessions et l'intensification du télétravail du fait de la crise sanitaire. Le défi pour D'Ieteren est, dans un premier temps, de contenir l'évolution de ses émissions dans un contexte de retour progressif à la "normale", tout en mettant rapidement en oeuvre des actions de réduction de CO2 "impactantes et durables pour atteindre l'objectif fixé en 2025."