Avec ou sans SUV dans la gamme, il y a un monde de différence. Prenez l'exemple de Jaguar. La marque a acquis sa réputation internationale grâce à ses 2 et 4 portes sportives, destinées au beau monde de l'époque. Certains de ces modèles anciens s'arrachent aujourd'hui à prix d'or. Le plus connu est la Jaguar Type E, lancée en 1961 sur le marché, en coupé et en cabriolet.

Le modèle qui a généré la plus forte hausse du chiffre d'affaires de Jaguar, est contemporain. La F-Pace est le premier SUV de Jaguar et il profite de l'explosion de ce segment du marché. La moitié des ventes de la marque dans notre pays est à mettre à l'actif de la F-Pace. Depuis que Jaguar fait partie intégrante de la société indienne Tata Motors, la gamme s'est considérablement élargie, avec des modèles qui font la différence et lui assurent de revenir au même plan que les marques premium allemandes.

Plus petite et meilleur marché

L'an prochain cette F-Pace recevra la compagnie de l'I-Pace à motorisation électrique, et de la E-Pace. Jaguar fonde de grands espoirs dans cette dernière nouveauté. Une taille en dessous de la F-Pace, elle est aussi un peu moins chère. Elle entrera en concurrence directe avec les Audi Q3, Volvo XC40 et VW Tiguan. La E-Pace fait usage du châssis et des technologies 4x4 du Land Rover Evoque, et est généreusement équipée des assistances à la conduite des plus modernes et des applications d'infodivertissement de dernière génération. En option, la reconnaissance des panneaux, la surveillance des angles morts, le régulateur de vitesse adaptatif et le head-up display.

La Jaguar E-PACE
La Jaguar E-PACE

Ce compact E-Pace (4,39 m de long et 1,90 m de large) est une 5 places avec un volume de coffre de 557 à 1.234 l. Pour réduire le poids, toit, hayon et capot moteur sont faits d'aluminium. L'offre moteur se compose du bloc 2 l essence turbo dont la puissance varie de 180 à 300 ch, en combinaison avec la boîte automatique ZF à 9 rapports. La capacité de traction atteint 1,8 T. Les réglages de son châssis et la puissance des moteurs turbo trahissent ses ambitions sportives. La E-Pace n'a pas été conçue pour les lourds travaux des champs, voyez plutôt chez Land Rover pour ce genre d'applications.

Contre toute attente, la Jaguar E-Pace ne sera pas conçue sur le site britannique de Halewood, mais dans l'usine autrichienne de Magna Steyr, à Graz. C'est de là que sont sorties les premières générations de BMW X3, Mercedes Classe M, Jeep Grand Cherokee et MINI Countryman. Les Autrichiens disposent donc des connaissances et de l'expérience nécessaires.

En coulisses, d'autres bruits se font entendre. A cause de la délocalisation de la production, Jaguar va hausser les prix de la E-Pace en raison des surcoûts d'import et export imprévus dus au Brexit devenu réalité. Dans ce segment du marché, il faut garder à l'esprit que plus les SUV sont petits, plus la concurrence est rude. Mais quand on veut, on peut.

Avec ou sans SUV dans la gamme, il y a un monde de différence. Prenez l'exemple de Jaguar. La marque a acquis sa réputation internationale grâce à ses 2 et 4 portes sportives, destinées au beau monde de l'époque. Certains de ces modèles anciens s'arrachent aujourd'hui à prix d'or. Le plus connu est la Jaguar Type E, lancée en 1961 sur le marché, en coupé et en cabriolet.Le modèle qui a généré la plus forte hausse du chiffre d'affaires de Jaguar, est contemporain. La F-Pace est le premier SUV de Jaguar et il profite de l'explosion de ce segment du marché. La moitié des ventes de la marque dans notre pays est à mettre à l'actif de la F-Pace. Depuis que Jaguar fait partie intégrante de la société indienne Tata Motors, la gamme s'est considérablement élargie, avec des modèles qui font la différence et lui assurent de revenir au même plan que les marques premium allemandes.Plus petite et meilleur marchéL'an prochain cette F-Pace recevra la compagnie de l'I-Pace à motorisation électrique, et de la E-Pace. Jaguar fonde de grands espoirs dans cette dernière nouveauté. Une taille en dessous de la F-Pace, elle est aussi un peu moins chère. Elle entrera en concurrence directe avec les Audi Q3, Volvo XC40 et VW Tiguan. La E-Pace fait usage du châssis et des technologies 4x4 du Land Rover Evoque, et est généreusement équipée des assistances à la conduite des plus modernes et des applications d'infodivertissement de dernière génération. En option, la reconnaissance des panneaux, la surveillance des angles morts, le régulateur de vitesse adaptatif et le head-up display.Ce compact E-Pace (4,39 m de long et 1,90 m de large) est une 5 places avec un volume de coffre de 557 à 1.234 l. Pour réduire le poids, toit, hayon et capot moteur sont faits d'aluminium. L'offre moteur se compose du bloc 2 l essence turbo dont la puissance varie de 180 à 300 ch, en combinaison avec la boîte automatique ZF à 9 rapports. La capacité de traction atteint 1,8 T. Les réglages de son châssis et la puissance des moteurs turbo trahissent ses ambitions sportives. La E-Pace n'a pas été conçue pour les lourds travaux des champs, voyez plutôt chez Land Rover pour ce genre d'applications.Contre toute attente, la Jaguar E-Pace ne sera pas conçue sur le site britannique de Halewood, mais dans l'usine autrichienne de Magna Steyr, à Graz. C'est de là que sont sorties les premières générations de BMW X3, Mercedes Classe M, Jeep Grand Cherokee et MINI Countryman. Les Autrichiens disposent donc des connaissances et de l'expérience nécessaires.En coulisses, d'autres bruits se font entendre. A cause de la délocalisation de la production, Jaguar va hausser les prix de la E-Pace en raison des surcoûts d'import et export imprévus dus au Brexit devenu réalité. Dans ce segment du marché, il faut garder à l'esprit que plus les SUV sont petits, plus la concurrence est rude. Mais quand on veut, on peut.